SVT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Toutes les espèces animales, dont la nôtre, présentent deux particularités :

- Elles sont relativement stables : de génération en génération, on conserve un génome, un caryotype, mais aussi des caractéristiques visibles à l'œil nu relativement stables.

- Elles sont aussi variables dans la mesure où chaque individu est différent des autres. Chaque individu possède son propre génotype (propre assemblage d’allèles) ce qui fait que nous sommes différents de nos frères et sœurs ou de nos parents même si ce sont eux qui nous ont donné une partie de leur patrimoine génétique.

Des mécanismes entretiennent cette variabilité génétique en particulier au cours de la reproduction sexuée. Cette variabilité génétique est donc due à une diversité des allèles qui existe grâce aux mutations mais aussi au brassage des allèles à chaque génération. Ce brassage est le mélange des allèles au cours de la reproduction sexuée, notamment lors de la méiose et de la fécondation.

 

I. Brassage allélique méiotique

 

A. Brassage intrachromosomique

On fait appel à deux gènes (représentés en bleu et rouge) qui doivent être situés sur la même paire de chromosomes : on parle de gènes liés.

 

brassage-intra

 

Il y a le gène A et cette cellule est hétérozygote puisqu'elle possède deux allèles différents (A sur le premier chromosome et a sur le deuxième). Même chose pour le deuxième gène repr&eacu

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.