Terminale > Espagnol > Grammaire > Comparatifs et superlatifs

COMPARATIFS ET SUPERLATIFS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les comparatifs et les superlatifs

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Les comparatifs

 

- Le comparatif de supériorité : Más… que

- Le comparatif d’infériorité : Menos… que

On les construit de la même manière qu’en français. Par exemple : soy más rico que tú (= je suis plus riche que toi) ; soy menos rico que tú (= je suis moins riche que toi). On peut aussi utiliser un nom à la place de l’adjectif : tengo más dinero que tú.

 

- Le comparatif d’égalité, il y a deux possibilités :

Tan + adjectif + como

Tanto, a, os, as + nom + como

Quand on dit tan… como, on utilise un adjectif : soy tan rico como tú (= je suis aussi riche que toi). Alors que quand on utilise un nom commun, on dit tanto… como. Tanto s’accorde avec le substantif en question. Si on utilise dinero, qui est un nom masculin singulier, on dira tengo tanto dinero como tú. En revanche, si on utilise amigas, qui est un nom féminin pluriel, on dira tengo tantas amigas como tú.

 

II. Les superlatifs

 

- Le superlatif absolu :

On l’utilise pour dire que quelque chose est très grand, très petit, etc. Deux possibilités :

Muy (= très) : es muy pequeño, es muy grande.

Le suffixe -ísimo : es pequeñísimo. Il y a quelques exceptions pour lesquelles on utilise le suffixe -bérrimo : es celebérrimo (= il est très célèbre).

 

- Le superlatif relatif : El más... (le plus...)

 

- Les irréguliers :

On ne dit pas es el más bueno ; on dit es el mejor. D’autres exemples sont malo - peor ; grande - mayor ; pequeño - menor. Il faut noter qu’en espagnol on ne peut utiliser grande et pequeño que pour les dimensions, alors que mayor et menor sont utilisés pour la dimension et pour l’âge : le plus âgée = el mayor ; le plus jeune = el menor.