Terminale > Grand Oral > L'art oratoire : apprendre à bien s'exprimer > Préparer son exposé

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Préparer son exposé

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Le but de l’exposé est de dégager les objectifs et idées fortes pour que vous puissiez les reformuler naturellement, en vérifiant que le jury reste bien avec vous, sans passer à côtés des points importants. Il faut préparer l’oral par l’oral. 

 

1. Se mettre au clair avec les fondements de l’exposé

 

Répondre aux 3 questions : 

 

- La question de votre exposé ?

Notez le sujet choisi : La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ?

- L’objectif de votre exposé ?

Le premier objectif est de prouver au jury que vous connaissez parfaitement le sujet et que vous méritez une bonne note ! Notez votre objectif personnel, c’est-à-dire la position que vous défendez, par exemple : Non, je veux convaincre que l’environnement est fatalement menacé par l’accroissement de la démographique mondiale et par la hausse des modes de vie consuméristes. Ne répondez pas uniquement par oui ou non à la question. Vous devez formuler l’effet que votre exposé, s’il est réussi, fera à vos professeurs sur le plan intellectuel (« faire réaliser que, faire comprendre que »). C’est un port d’arrivée qui vous permettra de savoir exactement où aller pendant votre exposé.

- Le message ?

C’est l’idée (simplement formulée) autour de laquelle tourne tout votre exposé. Ici nous pourrions imaginer : L’accroissement du confort de l’homme moderne se fait irrémédiablement aux dépens de la nature. Le message est le fruit de votre analyse du sujet et de vos connaissances. C’est autant que possible une idée singulière.

 

2. Mettre l’exposé en mots

 

Imaginez un public face à vous, debout, et pratiquez en appliquant le RDV.  Enregistrez-vous ou notez les idées intéressantes, pratiquez à plusieurs reprises. Petit à petit, en faisant l’effort de vous adressez au public imaginaire, les grandes idées intermédiaires apparaissent.

On peut aussi les appeler des jalons. Il s’agit des idées incontournables de votre exposé. Dans notre exemple, les jalons sont :

J1 : Pour subvenir à ses besoins l’homme à toujours coopéré avec la nature.

J2 : L’industrialisation à décuplé les effets de l’homme sur son environnement.

J3 : Conséquence : l’homme prospère en consommant les ressources naturelles qui se raréfient.

 

En fin d’exercice vous devez avoir noté sur une feuille très succinctement :

Question / Objectif / Jalon 1 / Jalon 2 / Jalon 3 / Message

 

Le but est de ne rien rédiger, ce mémo est très aéré pour vous permettre de reformuler naturellement vos idées. Entraînez-vous devant votre famille ou vos amis. Si vous vous surprenez, que vous trouvez de nouvelles choses à dire ou si vous formulez différemment, c’est bon signe : vous avez été présent à ce que vous disiez et votre intuition s’est activée !