Terminale > Histoire-Géographie > Dynamiques géographiques des grandes aires continentales > Annale - Analyse de documents : L’Asie du Sud et de l’Est, un espace de contrastes

ANNALE - ANALYSE DE DOCUMENTS : L’ASIE DU SUD ET DE L’EST, UN ESPACE DE CONTRASTES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'Asie du Sud et de l'Est : les défis de la population et de la croissance

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La population et la croissance nous amènent à la question du développement.

En quoi la population de l’aire asiatique est à la fois un atout pour le développement de cette aire continentale mais peut-être aussi un frein à ce développement ?

 

I. Une aire continentale qui concentre la majorité de la population mondiale

Géographie des populations, indicateurs de démographie.

A. Les deux principaux foyers de population du monde

Asie de l’Est : la Chine.

Asie du Sud : le sous-continent indien.

B. Les deux géants démographiques de la planète

Inde et Chine : 2,4 milliards d’habitants.

Régions de forte densité : le Bangladesh, la vallée du Gange, le littoral chinois.

C. L’Asie du Sud et de l’Est n’est plus une bombe démographique

La natalité a été réduite, par exemple avec la politique de l’enfant unique en Chine.

Aujourd’hui la croissance démographique est d’environ 2 % (proche de la croissance des pays développés comme les États-Unis par exemple).

 

II. Une aire continentale qui connaît la plus forte croissance économique

Raisons et effets de la croissance.

A. Une croissance qui s’exprime par une forte demande extérieure

Ce sont des économies extraverties : les économies chinoise et japonaise sont des économies d’exportation, tournées vers l’extérieur. C’est là dessus que la croissance de la région s’est construite.

B. Une croissance fondée sur les atouts de la main d’œuvre

La main d’œuvre est nombreuse, docile (souvent peu syndiquée), parfois très qualifiée, c’est donc un atout indiscutable pour la croissance de la région.

C. Une croissance fondée sur la complémentarité des économies

Phénomène de DIT (Division Internationale du Travail) entre des économies donneuses d’ordre (Japon) et des pays ateliers (les nouveaux Dragons et Tigres asiatiques). Il y a donc des échanges entre les FTN de la région : on qualifie cela de « circuit intégré asiatique ».

Croissance qui oscille entre 5 % et 8 %. Ce qui est un peu en diminution depuis la grande croissance des années 2000 mais qui a permis à la région de résister à la grande crise économique que connaît le monde depuis 2008.

 

III. Une aire continentale hétérogène face aux défis d’avenir

Synthèse et projection des deux premières parties.

A. Le vieillissement de la population

La région n’est plus une bombe démographique mais elle est menacée par le vieillissement de la population, ce qui signifie la prise en charge des retraités et un moindre dynamisme des populations de cette aire continentale.

B. Hétérogénéité et mal développement

La région est diverse en terme de croissance et de niveau de développement. Il y a des PMA (Pays les Moins Avancés) comme le Cambodge et le Laos.

La région est confrontée au problème du mal-développement (en Chine par exemple) puisque les inégalités sociales sont très importantes.

C. Le problème de la durabilité

Ces problèmes sont liés à la très forte consommation de ressources et de ressources énergétiques qui caractérisent la région mais aussi à un certain nombre de problèmes environnementaux : par exemple, la pollution en Chine.

 

Conclusion : Si la croissance économique se poursuit dans la région, qui va de pair avec le vieillissement de la population, la région risque de perdre l’avantage compétitif d’une main d’œuvre dynamique et peu coûteuse. C’est à ces nombreux défis liés en premier lieu au vieillissement de la population que l’aire continentale de l’Asie du Sud et de l’Asie de l’Est devra faire face dans les décennies à venir.