Terminale > Histoire-Géographie > Dynamiques géographiques des grandes aires continentales > Stage - Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales

STAGE - LE CONTINENT AMÉRICAIN : ENTRE TENSIONS ET INTÉGRATIONS RÉGIONALES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Construction d’un schéma

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Un schéma est une représentation spatiale très simplifiée d’un espace géographique donné. Il est donc attendu que soient données des informations très synthétiques, sous forme géométrique. C’est plus simple qu’un croquis dans la manière de représenter les choses, mais ce n’est pas forcément plus simple à réaliser. Le schéma peut être une aide dans la préparation d’une composition ou d’une analyse de document. Il permet de mieux synthétiser la pensée que des notes au brouillon.

 

I. Analyse du sujet

 

Avant toute chose, il faut analyser le sujet. Le sujet donné dans un libellé de schéma est en général le même qu’un libellé de croquis. Il faut donc décortiquer les mots-clefs du sujet pour comprendre le thème central du sujet.

 

II. Sélection des informations

 

Ensuite, il faut sélectionner les informations les plus adaptées pour représenter ce qui est demandé. Dans le cas d’un schéma, elles doivent être synthétiques, essentielles car le schéma ne doit pas être détaillé. On attend entre trois et neuf informations, au-delà, c’est trop.

 

III. Choix des figurés

 

Il faut joindre à chaque information le figuré le plus adapté. Ils sont de trois grands types, les mêmes que pour le croquis : les figurés de surface, les figurés linéaires et les figurés ponctuels.

 

IV. Hiérarchisation

 

Enfin, il faut classer les informations retenues en deux ou trois grands thèmes qui vont former la trame de la légende. A partir de là, on peut passer à la réalisation.

 

V. Réalisation

 

La réalisation commence toujours pareil. On dessine un contour schématique sous une forme géométrique de l’espace en question. Par exemple, pour représenter les frontières de la France, on fait un hexagone. Pour les États-Unis, on fait un rectangle. Ensuite, on présente les informations triées au préalable, sans oublier d’indiquer les noms de lieux importants. Enfin, il faut rédiger la légende, structurée en deux ou trois parties en fonction du nombre de thèmes identifiés. Chacune des parties doit avoir un titre. Sur la gauche, on représente les figurés. A droite, les informations correspondantes. Il ne faut pas oublier de mettre le titre. Dans le cas du schéma, il s’agit du sujet.