Terminale > Histoire-Géographie > Dynamiques géographiques des grandes aires continentales > États-Unis, Brésil : rôle mondial

ÉTATS-UNIS, BRÉSIL : RÔLE MONDIAL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

États-Unis, Brésil : rôle mondial

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Les États-Unis et le Brésil sont les deux géants du continent américain. On va donc s’interroger sur les manifestations de la puissance au niveau international avec des éléments économique, politique et culturel.

Configuration : une puissance établie, les États-Unis ; et une puissance ascendante, le Brésil.

Le Brésil a-t-il la vocation ou les capacités de concurrencer les États-Unis dans les différentes formes d’exercices de la puissance ?

 

I. Les deux géants économiques du continent américain

A. De grandes puissances économiques

États-Unis = 1re puissance économique mondiale.

Brésil = 6e puissance économique mondiale.

Cette puissance économique est fondée sur l’agriculture et l’industrie : point commun entre les deux États. La domination des services est plus nette aux États-Unis.

Ces puissances économiques s’appuient sur un marché intérieur très important, puisque ces deux pays sont très peuplés : 300 millions d’habitants aux États-Unis ; 200 millions au Brésil, avec l’émergence d’une classe moyenne importante dans ce pays.

B. Un rayonnement états-unien plus fort...

Les États-Unis sont plus puissants du point de vue de la finance et des services mais le Brésil s’affirme à travers l’émergence de certaines firmes transnationales (Petrobras pour les hydrocarbures, Vale pour les minerais) d’importance mondiale.

C. ...mais une croissance surtout brésilienne

Dans les années 2000, la richesse du Brésil s’est accrue de 50 % alors que les États-Unis, comme la plupart des vieux pays industrialisés, connaissent une croissance ralentie, aggravée depuis la crise de 2007-2008.

 

II. Des puissances politiques et culturelles inégales

A. Le déséquilibre des forces armées

Prédominance des États-Unis, première puissance militaire mondiale de très loin, avec des capacités de projection que le Brésil n’a pas. Néanmoins le Brésil a des ambitions militaires, il est l’un des rare pays dans le monde à disposer d’un porte-avion.

B. Rôle mondial contre rôle continental ?

États-Unis : rôle mondial ? Et Brésil : rôle continental ?

Le Brésil a des ambitions internationales, il fait partie des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et surtout de l’IBAS (Inde, Brésil, Afrique du Sud). Ambitions qui pourraient se traduire par l’obtention d’un siège permanent au conseil de sécurité de l’ONU.

C. Rayonnement culturel

Le rayonnement des États-Unis est très connu, c’est le soft power. Mais, celui du Brésil se développe avec les telenovelas (séries télévisées à succès) ou l’organisation d’événements sportifs (coupe du monde de football en 2014, Jeux Olympiques en 2016).

 

III. Les limites du rayonnement des deux puissances

A. Les États-Unis

Les États-Unis font l’objet de critiques à cause de politiques unilatérales ou à cause de l’incapacité à régler un certain nombre de conflits armés (Afghanistan, Irak).

B. Le Brésil

Dans le cas du Brésil, cela est moins évident parce que c’est une puissance émergente, qui quelque part à toute la sympathie du monde. Mais le facteur principal de la limite du rayonnement brésilien est la langue : le portugais est assez peu parlé dans le monde. Même si le Brésil, noue des alliances avec l’Afrique lusophone (Angola, Mozambique), cela reste inférieur au rayonnement des États-Unis.

C. Deux états dont la domination continentale est contestée

Sur le continent américain, les deux États sont l’objet de critiques. Les États-Unis à cause de leur prétention à dominer le continent et le Brésil à cause de sa prétention (réelle ou fantasmée) à dominer l’ensemble sud-américain, notamment le MERCOSUR.

 

Conclusion : Il est intéressant de replacer cette problématique dans celle des puissances émergentes au sein de la mondialisation. Le Brésil est pour le moment incapable de concurrencer les États-Unis.
Comment l’ensemble des BRICS sont-il capable de présenter une alternative au rayonnement des États-Unis ?