Terminale Littéraire > Philosophie > Notions philosophiques > La raison et le réel

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

LA VÉRITÉ

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Par définition, la vérité est l’adéquation entre un jugement et la réalité. Il ne faut donc pas confondre réalité, ce qui est, et la vérité et la fausseté, qui n’existent qu’à partir du moment où je me prononce sur la réalité. Il existe deux grandes problématiques. La question de l’accès à la vérité est une idée très large traitée dans les chapitres sur la démonstration, l’interprétation, théorie et expérience. La seconde problématique interroge la valeur de la vérité, et c’est celle qui est abordée dans ce cours. La recherche de la vérité a-t-elle un sens ?

 

I. Critique du relativisme et du scepticisme

La recherche de la vérité a un sens car la vérité existe. Cela amène donc à une critique du relativisme et du scepticisme.

Le relativiste dit « à chacun sa vérité ». On le retrouve par exemple dans le relativisme culturel selon lequel les mœurs, les traditions, les vérités morales sont relatives à une époque. Or, il y a une confusion entre vérité et opinion dans le relativisme. La vérité est objective, là où l’opinion est subjective. Ensuite, la vérité est universelle alors que l’opinion peut être générale, particulière ou singulière. Il faudrait donc dire plutôt « à chacun son opinion ». Ensuite, le relativiste se contredit, puisque s’il dit « à chacun sa vérité », il énonce une vérité qu’il pose comme universelle. La thèse relativiste s’auto-réfute.

Un sceptique va dire que l’on ne peut pas accéder à la vérité. La fondation du scepticisme est attribuée au Grec Pyrrhon qui a fondé l’École des sceptiques. Le scepticisme prend ainsi parfois le nom de pyrrhonisme. Le sceptique prétend que l’on n’a pas accès à la vérité. Or, en disant cela, il sous-entend qu’il sait que l’on n’a pas accès à la vérité, e

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.