Terminale Littéraire > Philosophie > Notions philosophiques > La morale

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

LA LIBERTÉ - PARTIE 2

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Ici, on va parler de la liberté comme liberté intérieure. Cette liberté intérieure est une propriété de volonté. C’est la liberté de vouloir, et plus précisément comme la spontanéité de la volonté. Être libre au sens de la liberté intérieure, c’est ne pas être déterminé. La grande question autour de la liberté intérieure est de savoir si l’Homme est libre ou bien s’il est déterminé. Existe-t-il une spontanéité de la volonté ?

 

I. La liberté existe

La première réponse à envisager, l’opinion commune, est que la liberté existe.

Pour justifier cette position, le premier argument est que la liberté, avant d’être quelque chose qui se prouve est quelque chose qui s’éprouve. Autrement dit, j’ai le sentiment d’être libre : c’est quelque chose que je ressens. Je vois bien qu’il y a une différence entre le fait de lever le bras volontairement et le fait d’avoir le bras levé par quelqu’un d’autre. On n’est pas ici dans un raisonnement, on ne démontre rien, néanmoins c’est un argument d’expérience.

Le deuxième argument est le lien entre liberté et valeur. Ce qui confère de la valeur à mes actes, c’est le fait qu’ils sont faits librement. On peut utiliser ici une citation de Beaumarchais, qui nous dit : « Il n’est pas d’éloge flatteur sans la liberté de blâmer ». En effet, si on vous fait un compliment qui vous touche, c’est bien parce que la personne qui vous le fait aurait pu ne pas le faire. Il y a donc bien un lien très fort entre liberté et valeur.

On peut aller encore plus loin en disant que c’est la liberté de mes actions qui fait que je suis responsable. Si quand j’agis, je suis déterminé à agir alors je ne suis pas forcément responsable de ce que j’ai fait. Donc à partir du moment où mes actes ont de la valeur et qu’ils engagent ma responsabilité, c’est bien qu

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.