Terminale > Philosophie > Initiation à la philosophie > 4 - La liberté consiste-t-elle à faire ce qu'il nous plait ?

4 - LA LIBERTÉ CONSISTE-T-ELLE À FAIRE CE QU'IL NOUS PLAIT ?

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La liberté consiste-t-elle à faire ce qu'il nous plait ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

1. Définir les termes

- Liberté : être libre c’est faire ce que l’on veut. La liberté s’oppose à la contrainte. On n’est pas libre lorsque l’on est contraint, obligé ou déterminé à faire ce que l’on fait lorsque que l’on ne l’a pas choisi.

- Ce qui nous plaît : satisfaire des désirs (tendance vers un objet que l’on sait ou que l’on imagine source de satisfaction).

 

2. Opinion commune

Oui, la liberté consiste à faire ce qui nous plaît. Je m’estime libre lorsque je ne rencontre pas d’obstacle, lorsque je peux faire ce qui me plaît. Exemple : lorsque je suis en vacances, j’ai la liberté de faire la grasse matinée.

 

3. Les limites de l’opinion commune

Que se passe-t-il lorsqu’on fait ce qui nous plaît ?

 

Suis-je libre lorsque je reste dormir quand je le désire ?

Non, je ne fais qu’obéir à mes instincts que je n’ai pas choisis. Tous mes désirs sont des désirs face auxquels je suis passif. On est esclave de ses désirs.

 

La liberté de l’Homme ne se situe-t-elle pas dans sa capacité à aller contre ses désirs ?

C’est la différence entre le désir et la volonté :

- le désir : faire ce qui me plaît

- la volonté : faire ce que je veux

Le propre de l’Homme c’est cette capacité à s’opposer à la satisfaction de ses désirs pour obéir à une volonté dont l’objet est librement choisi. Si l’animal a faim il va manger directement. L’Homme à table, même s’il a très faim, va attendre que tout le monde soit servi avant de commencer à manger.

La liberté réside moins dans la capacité de faire ce qui nous plaît que dans la capacité à aller à l’encontre de ce qui nous plaît, de nos désirs. C’est là le signe de notre humanité.

Mais si la liberté c’est aller à l’encontre de ses désirs alors on est toujours libre lorsqu’on fait ce qui ne nous plaît pas ?