Terminale > Physique-Chimie > L’énergie : conversions et transferts > Modèle du gaz parfait

MODÈLE DU GAZ PARFAIT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Modèle du gaz parfait

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Equation des gaz parfaits

 

Dans l’hypothèse d’un gaz parfait (GP) : $P.V = n.R.T$

Avec :

- la pression $P$ du système en $Pascal$ ($Pa$)

- le volume $V$ du système en $m^{3}$

- la quantité de matière $n$ en $mol$

- la constante des gaz parfaits $R = 8,314 J.mol^{-1}.K^{-1}$

- la température $T$ du système en Kelvin ($K$)

 

Rappels de conversion :

$1 bar = 10^5 Pa$

$1 m^{3} = 10^3 L$

$T(K) = T(C) + 273, 15$

 

II. Autre relation

 

On sait que $n = \dfrac{m}{M}$ et $\rho = \dfrac{m}{V}$ d’où $n = \dfrac{\rho \times V}{M}$


Donc $P\times V = \dfrac{\rho \times V}{M} \times R \times T$

Les volumes $V$ se simplifient de part et d’autre de la relation.

 

Ainsi $P\times M = \rho \times R \times T$

Avec  :

- la pression $P$ du système en $Pascal$ ($Pa$)

- la masse molaire M en $kg.mol^{-1}$ (unité du système international)

- la masse volumique $\rho$ en $kg.m^{-3}$

- la constante des gaz parfaits $R = 8,314 J.mol^{-1}.K^{-1}$

- la température $T$ du système en Kelvin ($K$)

 

Rappel de conversion : masse molaire de l’hydrogène $H$

$M(H) = 1 g.mol^{-1} = 10^{-3} kg.mol^{-1}$

 

III. Limites et hypothèses du modèle


Dans l’hypothèse d’un gaz parfait, les particules ne présentent pas d’interactions entre-elles. Cela est vrai à faible densité : les particules interagissent moins car elles sont peu nombreuses. Le modèle ne peut pas être vérifié à haute pression par contre, ce qui constitue une de ses limites.

La deuxième hypothèse est que les molécules sont supposées ponctuelles, c’est-à-dire réduites à des points.