Terminale > Sciences > Science, climat et société > L'océan, un acteur clé du climat

L'OCÉAN, UN ACTEUR CLÉ DU CLIMAT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'océan, un acteur clé du climat

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

L'océan, un acteur clé du climat

 

I. Une élévation inquiétante du niveau de la mer

 

De 1940 à 2010, le réchauffement climatique a eu pour conséquence une élévation moyenne du niveau de la mer de 15 cm, suite à une augmentation de la température de surface des océans de 0,4°C.

Le GIEC, Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Évolution du Climat, est une organisation mise en place à la fin des années 1980 afin d’expertiser les informations liées au changement climatique. Le GIEC estime que l’élévation moyenne maximale de la mer d’ici 2100 pourrait être d’environ 1 m. En effet, le niveau des océans devrait augmenter de 43 cm environ d’ici 2100 dans un monde à +2 °C, mais de 84  cm dans un monde à +3 °C ou + 4 °C, réchauffement vers lequel nous conduisent les tendances actuelles.

 

II. Le rôle amortisseur de l’océan

 

L’océan, plus froid que l’atmosphère terrestre, absorbe 90 % de l’excès d’énergie accumulée dans le système climatique terrestre. L’eau dispose d’une forte inertie thermique : pour augmenter sa température de 1°C, il faut lui apporter 4 fois plus d’énergie qu’à l’air. En conséquence, l’augmentation de sa température est plus lente.

Expérience avec un erlenmeyer rempli d'eau

erlenmeyer

Si on chauffe l'eau salée, on observe une augmentation du niveau d'eau dans la pipette : c'est la dilatation thermique.

Ainsi, l'accumulation d'énergie liée à l'augmentation du forçage radiatif va permettre à une élévation du niveau de la mer causée par la dilatation thermique de l’eau. L'océan a un rôle amortisseur en absorbant à sa surface une fraction importante de l’apport additionnel d’énergie.

 

III. L'importance des glaces continentales

 

ocean

Expérience

On prend deux béchers identiques dans lesquels on met le même volume d'eau initial. On prend deux blocs de glaces identiques : l'un est mis directement dans l'eau pour simuler la banquise (à gauche) et l'autre est déposé sur un bloc de granit (à droite) our modéliser les glaces continentales. Après un certain temps, on remarque que le niveau d'eau est plus important dans le bécher qui modélise les glaces continentales que dans l'autre.

Avec le réchauffement climatique, il y a fonte des glaces continentales et c'est cette fonte des glaces continentales qui va élever le niveau de l'océan.

À une élévation du niveau de la mer causée par la dilatation thermique de l’eau, s’ajoute la fonte des glaces continentales. Cette accumulation d’énergie dans les océans rend le changement climatique irréversible à des échelles de temps de plusieurs siècles.