Terminale Scientifique > SVT > Génétique et évolution > La diversité du vivant

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

LA DIVERSIFICATION DU MONDE VIVANT

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La vie serait apparue sur Terre, il y a 3,7 à 3,8 milliards d'années (giga années). À partir d'êtres vivants unicellulaires, s'est formée une complexité du monde vivant avec toutes les espèces qu'on a pu connaître ou qu'on connaît encore actuellement sur Terre. On considère donc qu'à partir d'une cellule unique, on assiste à l'existence de 8 à 10 millions d'espèces actuelles (animales, végétales, bactériennes, de champignons, etc.). Il y a donc une extrême diversité du vivant et à cela s'ajoute toute la diversité disparue puisqu’une espèce a une durée de vie limitée. Il y a donc une rotation des espèces : certains disparaissent et d'autres apparaissent. Il y a une diversification permanente des formes de vie sur Terre.

 

I. Mécanismes de création de la diversité dans le monde vivant

 

Les mutations (modifications ponctuelles de l'ADN) sont aléatoires et permettent une diversification des formes de vie. Dans une espèce, les mutations sont responsables de la diversité des individus, et s'ajoutent aux mécanismes de brassage génétique.

Par ailleurs, les espèces sont toutes soumises à la sélection naturelle et à la dérive génétique qui sont deux mécanismes qui font varier les fréquences des allèles dans une population ou dans une espèce.

 

II. Mécanismes de diversification du monde vivant

 

A. Mécanismes avec modification des génomes

- La polyploïdisation : augmentation du nombre de chromosomes au-delà du nombre classique noté 2n. Lorsque les chromosomes ne sont plus par paires mais par triplets, on parle de 3n chromosomes par cellule, les cellules sont triploïdes. On peut même parler de quadruploïde lorsque les chromosomes sont en quatre exemplaires au lieu de trois. La polyploïdisation est donc le mécanisme par lequel, à un moment au cours de l'évolution d'une espèce, on va passer de 2n à 3n puis 4n voire à encore plus de chromosomes. Cette polyploïdisation peut se faire selon différents mécanismes. Par exemple, la fraise ou le blé ont connu des croisements d'espèces (hybridations) et des polyploïdisations. On considère que le blé est une espèce polyploïde donc elle possède dans son génome, des chromosomes à plus de deux exemplaires. Cette polyploïdisation peut aboutir à la naissance de nouvelles espèces.

- Les transferts horizontaux : un tr

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.