Terminale Scientifique > SVT > Génétique et évolution > L'incontournable du chapitre

Exercice d'application


Génétique et évolution

  • Exercice : Intérêt de la mycorhization sur la croissance et la nutrition minérale du palmier dattier

    Depuis dix ans, la disparition importante de palmiers dattiers dans certaines palmeraies des oasis tunisiennes menace l'équilibre de ces écosystèmes ainsi que la production agricole de dattes.

    Le sol des palmeraies étant particulièrement pauvre et aride, le succès d'une replantation nécessite donc de disposer de plantules de palmier dattier capables de se nourrir et de croître rapidement.

    À partir de l'exploitation des documents, montrer que l'association plante-champignon contribue à améliorer la croissance et la nutrition minérale des plantules de palmier dattier et peut être ainsi utilisée dans le repeuplement des oasis. 

     

    Document 1 : La mycorhization, une association plante-champignon

    Les mycorhizes constituent une association symbiotique entre un champignon et une plante assurant des échanges réciproques d'éléments nutritifs entre les deux organismes.

    Dans le sol, au contact des racines de la plante, le champignon se développe sous forme de longs filaments constituant le mycélium.

     

    Photographie d'une mycorhize observée à la loupe :

    ge%CC%81ne%CC%81tique.png

    D’après Notice pour le praticien n°35 - 2002, Institut fédéral de recherche WSL

      

    Document 2 : Effet de la mycorhization sur la croissance et la nutrition minérale du palmier dattier

    On étudie l'effet de la mycorhization sur des plantules de palmier dattier cultivées sous serre dans un sol de palmeraie pendant 2 ans. La masse sèche et la teneur en éléments minéraux sont comparées entre des plantules mycorhizées et non mycorhizées.

    Le tableau suivant présente les résultats obtenus :

     

     

     

    Plantes non

    mycorhizées

    Plantes mycorhizées

    Masse sèche

    (en g)

    Système aérien

    6,669

    9,138

    Système racinaire

    0,246

    0,296

    Eléments minéraux
    dans les parties
    aériennes

    (en % de masse sèche)

    N

    0,0902

    0,1012

    P

    0,0500

    0,1245

    K

    0,495

    0,527

    D’après Zougari-Elwedi et col., Etudes et gestions des sols, volume 19, 3 et 4, 2012 - pages 193 à 202

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.