Terminale Scientifique > SVT > Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse > Stage - Le réflexe myotatique

STAGE - LE RÉFLEXE MYOTATIQUE

QCM - Expériences historiques de Claude Bernard avec du curare

L'énoncé

On cherche à comprendre les bases du fonctionnement de la jonction neuromusculaire. Les schémas ci-dessous résument les expériences historiques (1844) de Claude Bernard, physiologiste français. Le curare est une substance extraite de certaines lianes d’Amazonie, initialement utilisée comme poison par les Indiens d’Amérique pour chasser.

Source : Belin edition 2012 p.360

 

L’exploitation des résultats se fera sous la forme d’un QCM. Attention : Une seule réponse est attendue pour chaque item.

Tu dois comprendre le cheminement de pensée de Claude Bernard, et ce n’est pas simple ! Il veut savoir la nature du message nerveux au niveau de la connexion (= jonction) entre le nerf et le muscle. Il sait que le curare est une substance paralysante. Le curare étant une substance chimique, il veut donc tester la nature du message nerveux (électrique vs chimique) à différents endroits du circuit nerf-muscle. Il va donc baigner trois endroits différents du circuit nerf-muscle, pour connaître la nature du message nerveux.

$\rightarrow$ Dans la première expérience, il teste la nature du message nerveux le long d’un nerf (résultats : elle est électrique).
$\rightarrow$ Dans la deuxième expérience, il teste la nature du message nerveux au niveau de la jonction neuromusculaire (résultats : elle est chimique).
$\rightarrow$ Dans la troisième expérience, il veut vérifier que le curare agit bien au niveau de la jonction neuromusculaire et non directement sur la contraction du muscle.


La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.