Terminale > SES > Croissance, fluctuations et crises > Annale - Instabilité de la croissance et fluctuations de la demande

ANNALE - INSTABILITÉ DE LA CROISSANCE ET FLUCTUATIONS DE LA DEMANDE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Qu’est-ce qu’un cycle économique ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Les cycles économiques sont à distinguer des fluctuations qui sont de simples périodes de variation. Les variations doivent être suffisamment longues et régulières pour que l’on parle réellement de cycles.

Une période d’expansion peut se retourner et aboutir à une crise : à la suite de cette crise on aura une baisse de la production, du chômage ou même de l’inflation. Cela pourra mener à une récession (baisse du niveau de la croissance), voire à une dépression correspondant à une croissance négative. Une crise génère souvent une récession se continuant dans les pires scénarios par une période de dépression. La reprise achèvera alors plus tard ce cycle. Le cycle voit donc s’alterner des conjonctures économiques différentes.

 

Un cycle est constitué de 4 phases :

- l’expansion : phase de croissance, la production est de plus en plus importante

- la crise : baisse de la production, inflation, déflation, chômage, etc.

- la récession : ralentissement de la croissance, voire même dépression (=  croissance négative : on produit moins que l’année précédente)

- la reprise : on arrive sur une nouvelle phase d’expansion

 

Il y a différents types de cycles. Les cycles très longs (40/50 ans) que l’on nomme cycles Kondratieff du nom de l’économiste les ayant théorisés. Ils sont expliqués pas les grappes d’innovations.

A l’intérieur de ces cycles longs, il peut y avoir des cycles de moindre amplitude ou des cycles plus courts tels que les cycles Juglar se déroulant sur plusieurs années ou tels que les cycles Kitchin qui durent entre 30 et 40 mois. De longs cycles peuvent donc cumuler des cycles internes différents de part leur cause : tels que la variation des stocks, la variation des investissements, des innovations, etc.