Terminale > SES > Sciences sociales et politiques (Spé) > Le système politique démocratique

LE SYSTÈME POLITIQUE DÉMOCRATIQUE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Quelle est la contribution des organisations politiques au fonctionnement de la démocratie ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La première partie du programme de sciences sociales et politiques traite du système politique démocratique. Ce chapitre pose la question de la contribution des organisations politiques au fonctionnement de la démocratie. Il y a deux grands types d’organisations politiques : d’un côté, les partis politiques, et de l’autre, la société civile organisée. Ils ont des fonctions et des modèles de fonctionnement différents.

 

I. Les partis politiques

 

Les partis politiques sont des associations politiques tournées vers la conquête du pouvoir. Leur rôle est consacré par l’article 4 de la Constitution de la Ve République qui garantie la pluralité des opinions et leur expression. Georges Lavau a distingué 5 grandes fonctions des partis politiques, qui montrent leur rôle dans la démocratie et leur contribution au système démocratique.

 

A. La fonction programmatique

La première fonction est la fonction programmatique qui correspond à la fonction de transformer des désaccords, des critiques, des conflits en projet politique. C’est donc un rôle de filtration et de rassemblement des revendications.

 

B. La fonction de relève politique

La deuxième fonction est la fonction de relève politique, c’est-à-dire la sélection du personnel politique et sa formation. Ils sélectionnent des personnalités dans leur rang qui pourront occuper des fonctions, et notamment celle d’élu.

 

C. La fonction de structuration et d’encadrement

Vient ensuite la fonction de structuration et d’encadrement qui est liée à la précédente. Cette fonction est de contrôler les élus et faire le lien entre les citoyens et les élus par le biais des élus. Les partis politiques font le lien entre les personnes qui ont voté et les personnes pour qui ils ont voté, exerçant ainsi un contrôle sur les gouvernants.

 

D. La fonction d’intégration sociale et sociétale

La quatrième fonction d’intégration sociale et sociétale est moins concrète et utilitaire. La fonction sociétale signifie que les partis doivent intégrer dans le champ politique des revendications d’associations ou d’autres mouvements. La fonction sociale signifie que militer dans un parti politique est une façon de participer à la vie politique et donc de s’intégrer à la société.

 

E. La fonction tribunitienne

La dernière fonction, la fonction tribunitienne, est la fonction de porte-parole. Les partis politiques se font les porte-parole de certains mouvements moins entendus par les gouvernants en mettant en avant leurs revendications. Ils se feront ainsi tribuns de ces groupes.

Ces cinq fonctions sont exercées à plein par les partis lors des campagnes électorales. Comme leur objectif est la conquête du pouvoir, ils essaient de mettre en avant leur programme pour obtenir des postes, et participer ainsi à la socialisation politique, en donnant à la population des opinions politiques, des comportements politiques.

 

II. La société civile organisée

 

Les partis politiques ne sont pas les seules organisations politiques. Elles sont regroupées sous le nom très général de société civile organisée. La société civile organisée rassemble les organisations syndicales patronales et salariales, les associations et toutes les formes de regroupement de citoyens en dehors des partis politiques traditionnels.

 

A. Garantie de la liberté

La première fonction de la société civile organisée est de garantir la liberté contre la « tyrannie de la majorité ». Ces organisations empêchent la mise au pas d’opinions divergentes. On ne peut pas les faire taire : elles existent à travers la société civile organisée.

 

B. Participation citoyenne

Cette société civile organisée permet la participation des citoyens à la vie de la cité en dehors des périodes électorales. La vie politique ne se résume pas à la durée des campagnes électorales. En dehors de ces périodes, la vie de la cité et la participation citoyenne continue via les luttes syndicales, la vie associative, etc. Cela permet une permanence de la vie politique. Par ailleurs, elles permettent aussi d’organiser la contestation des citoyens. S’il y a désaccord sur une loi, sur un projet, associations et/ou syndicats peuvent mobiliser la population pour contester des projets et faire entendre la voix des citoyens en dehors des élections.

 

C. Régulation sociale

La société civile organisée permet aussi la régulation sociale et la stabilisation de la vie politique. Cela revient à l’idée de fonction tribunitienne des partis politiques. Cette fonction revient à faire entendre des voix pas ou peu entendues en en devenant le porte-parole. Il y a donc un rôle de représentation des citoyens.

 

III. Les mouvements sociaux

 

Depuis quelques temps, on évoque une troisième forme d’organisation politique, décrite par le nom générique « mouvements sociaux ». Ce sont des organisations plus larges qu’un parti ou qu’une association. Ce sont souvent des groupements d’associations ou de collectifs qui ne se sentent pas représentés dans les organisations telles que celles qui existent et qui se regroupent pour faire entendre leur voix.

Il y a par exemple le mouvement féministe, le mouvement LGBT, le mouvement altermondialiste, etc. Ce sont des mouvements sociaux qui dépassent un parti ou une association. Ils traversent plusieurs associations. Ce sont des groupements très larges avec un répertoire d’actions diversifié et novateur.