Terminale > SVT > Génétique et évolution > Dérive génétique et sélection naturelle

DÉRIVE GÉNÉTIQUE ET SÉLECTION NATURELLE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Reconnaître des arbres phylogénétiques identiques

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Nous étudions les deux arbres représentés ci-dessous, afin de comprendre leur justification phylogénétique faite à partir de la matrice taxons/caractères également représentée. Il est essentiel de noter que ces deux arbres racontent exactement la même histoire évolutive.

 

Comment lire ces arbres ?

 

Les embranchements, représentés par des points noirs, sont appelés nœuds. Ils correspondent aux ancêtres communs. On les qualifie d’hypothétiques, puisqu’une innovation (apparition d’un nouveau caractère) est une hypothèse en phylogénie.

Le temps est représenté du bas vers le haut. Les espèces ou taxons dont les noms sont donnés ici (A, B, C, D, E et F) sont donc actuels.

Ce qui compte dans l’histoire évolutive, dans la phylogénie, ce n’est pas l’ordre des lettres mais le nombre de caractères communs partagés par les taxons ou par les espèces. Par exemple, dans le premier arbre, l’espèce A partage avec l’espèce B les caractères α, β, γ, δ et ψ. Et lorsque l’on regarde le deuxième arbre, on remarque que ces deux mêmes espèces partagent également les caractères α, β, γ, δ et ψ. Cela signifie que ces deux arbres racontent la même histoire.

En effet, tant que l’on ne modifie pas les nœuds, les lettres correspondant aux espèces peuvent être déplacées ou inversées. Dans le premier arbre C est placé à la gauche de D, tandis que dans le deuxième arbre C est placé à la droite de D. Ce n’est pas un problème, ce qui compte c’est la position de leur ancêtre commun possédant l’innovation β.

Les deux arbres sont donc rigoureusement identiques. Ils retracent la même histoire évolutive.