Terminale > SVT > Le domaine continental et sa dynamique > Stage - Altération du granit

STAGE - ALTÉRATION DU GRANIT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Altération du granite observée à l'échelle des minéraux

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

On propose une analyse précise de granite sain et de granite altéré au niveau minéralogique. On peut observer au microscope une lame de granite et voir quels sont les signes de dégradation possibles.

 

Photographie du granite sain, avec, en dessous, le début de la formation d'une arène granitique :

 

 

Granite observé à l’œil nu de près pour repérer les différents minéraux et notamment la biotite ou mica noir qui est brillant :

 

 

Lame de granite sur laquelle on doit reconnaître : les feldspaths de type plagioclase ; les micas de type biotite en couleur orange ; le quartz qui n'a pas de forme particulière et qui peut apparaître en microscopie avec une LPA en noir ou en gris, voire même gris clair blanchâtre :

 

 

Si l’on schématise ce type de lame, on obtient ce qui est représenté ici :

 

 

 

Il s’agit d’une lame mince de granite observée en lumière polarisée analysée (LPA) avec un grossissement de l'ordre de 100. Sur cette lame, on a représenté en blanc rayé des feldspaths de type plagioclase (on parle de macles pour ces bandes rayées qu'on observe sur les feldspaths). En orange, on a les biotites (micas noires) et on a le quartz en bleu, en blanc ou bien incolore.

Il s’agit d’un granite sain. Au cours du temps, au cours des millions d'années, le granite va peu à peu s'altérer. L'altération est la dégradation progressive de nature chimique principalement due à l'eau et aux agents qu'elle peut contenir qui sont dissous dans l'eau.

Face à cette eau qui circule dans le granite, le quartz est un minéral qu'on considère inaltérable : il va rester tel quel. En revanche, les feldspaths et les micas (biotites et muscovites) sont des minéraux altérables et vont être, en partie, dissous mais également hydrolysés (leurs molécules vont être détruites par l'eau). Par hydrolyse, les feldspaths et les micas peuvent donner des minéraux d'argiles et également une solution de lessivage qui contient toutes les molécules arrachées aux minéraux et dissoutes.

Les argiles et la solution de lessivage, si elles sont de petites tailles, peuvent être transportées ailleurs que dans le massif granitique. Si bien que si l'on observe une lame de granite, mais cette fois d'un granite altéré, on pourra observer des modifications, des transformations par rapport à l'étape que l’on avait représentée auparavant.

 

 

Le quartz est inaltérable donc il sera toujours représenté en bleu, noir ou blanc. En revanche, autour des biotites d'un granite altéré, on peut voir des auréoles, c'est-à-dire que cela entoure le minéral. Ces auréoles sont des auréoles de dégradation qui contiennent notamment de la rouille, donc on parle d’auréoles de rouille. C'est le signe d'une oxydation des minéraux des biotites.

Autour des minéraux, on observe des vides qui vont commencer à se former à cause de l'eau qui use et qui lessive les minéraux. Il y a donc des creux qui se forment. Ces creux se remplissent de ces solutions, molécules et minéraux néoformés. Ce sont tous les déchets représentés en jaune et qui viennent combler l'espace rendu vide par l'usure, la dégradation et l'hydrolyse des minéraux sensibles à l’eau.

 

Résumé

 

On a un quartz qui reste tel quel, qu’on va pouvoir observer aussi bien sur le granite saint que sur le granite altéré, et d'autres minéraux comme la biotite qui peuvent s'entourer d’auréoles de transformation (de dégradation dans ce cas). On aura aussi l'apparition de déchets dans les interstices. Ces déchets, ce sont des débris à l'échelle minéralogique de la dégradation des feldspaths et des micas sur la lame ici représentée.