Troisième > Allemand > Conjugaison > Les verbes de modalité

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les verbes de modalité - Partie 2

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Qu’est-ce que la modalisation ?

 

La modalisation est le fait d’exprimer un jugement par rapport à la probabilité d’une information qu’on veut transmettre au destinataire. Les verbes de modalité sont une première possibilité. Il y a aussi des adverbes moins forts qui le font naturellement.

 

II. Les différents degrés de certitude

 

Est-ce que l’information est présentée comme certaine ou alors doit-on prendre de la distance et la présenter comme peu probable ou alors ne pas prendre de position ?

- Si on veut exprimer une forte probabilité (on est sûr de soi), on utilise le verbe de modalité « müssen ». Par exemple, on parle d’une actrice dont on est assez sûr de l’âge. En allemand, on pourra dire : « Sie muss 20 sein. ». On exprime alors une quasi-certitude. On pourrait remplacer ce verbe par des adverbes comme « sicher » et « bestimmt ». On peut aussi utiliser le verbe de modalité « dürfen » quand on est assez sûr de cette information.

- Lorsqu’on est un peu moins sûr, c’est une possibilité, on peut utiliser en allemand le verbe de modalité « können » voire « mögen ». Dans ce cas-là on a : « Sie kann 20 sein ». On pourra utiliser les adverbes « vielleicht » et « wahrscheinlich ».

- Lorsque c’est peu probable voir improbable, dans la distance, on va utiliser « sollen » voire « wollen ». « Sie soll 20 sein ». On peut utiliser l’adverbe « anscheinend ».

 

Il ne faut pas hésiter à utiliser la modalisation avec les modaux ou les adverbes ou les deux.