Troisième > Français > Visions poétiques du monde > Stage - La poésie

STAGE - LA POÉSIE

Exercice - Les caractéristiques de la poésie moderne et de la poésie engagée



L'énoncé


  • Question 1

    Associe chacun des mots suivants à sa définition :

    - Rondeau
    - Sonnet
    - Poème en prose
    - Poème en vers libres

    - Poème sans retour à la ligne, sans rimes.
    - Poème comportant deux rimes, dont un vers est répété plusieurs fois.
    - Poème composé de deux quatrains aux rimes embrassées et de deux tercets.
    - Poème en vers sans mètre et sans rime régulières.

  • Question 2

    Identifie la figure de style redondante dans ce poème. Contre qui s'élève le poète ? Cet extrait relève-t-il de la poésie engagée ou non ?

    « Ils sont venus ici avec leurs fusils pleins de balles,
    ils ont ordonné la dure extermination,
    ils ont trouvé ici un peuple qui chantait,
    un peuple rassemblé par le devoir et par l'amour,
    et la fille gracile est tombée avec son drapeau,
    et le garçon souriant a roulé blessé auprès d'elle,
    et la stupeur du peuple a vu les morts s'abattre
    (……)
    Au nom de ces morts, de nos morts,
    je demande le châtiment.
    (……)
    Pour celui qui lança l'ordre de l'agonie,
    je demande le châtiment.
    (……)
    Pour les défenseurs de ce crime,
    je demande le châtiment.
    Je veux les voir jugés, ici,
    sur cette place, à cet endroit.
    Je veux pour eux le châtiment. »

    Chant général, Pablo Neruda

  • Question 3

    Relève dans le poème suivant une anaphore, une énumération et une métaphore. Qui le pronom personnel « vous » au vers 1 désigne-t-il ? Quelle est la position du poète ?

    « Je vous salue vous qui dormez
    Après le dur travail clandestin,
    Imprimeurs, porteurs de bombes, déboulonneurs de rails, incendiaires,
    Distributeurs de tracts, contrebandiers, porteurs de messages,
    Je vous salue vous tous qui résistez, enfants de vingt ans au sourire de source
    Vieillards plus chenus que les ponts, hommes robustes, images des saisons,
    Je vous salue au seuil du nouveau matin ».

    Le Veilleur du Pont-au-Change, Robert Desnos

  • Question 4

    Quel objet, banal, Francis Ponge décrit-il dans ces lignes ? Quelle est la forme de ce poème : forme traditionnelle ? Poème en vers libres ? Poème en prose ?

    « La nuit parfois ravive une plante singulière dont la lueur décompose les chambres meublées en massifs d'ombre. Sa feuille d'or tient impassible au creux d'une colonnette d'albâtre par un pédoncule très noir. Les papillons miteux l'assaillent de préférence à la lune trop haute, qui vaporise les bois (…). »

    Le Parti pris des choses, Francis Ponge

  • Question 5

    Sur quelle figure de style est construit ce poème ? Quel mot à la rime s'oppose par le sens à tous les autres ? Quel est le message de Paul Eluard ?

    « Que voulez-vous la porte était gardée
    Que voulez-vous nous étions enfermés
    Que voulez-vous la rue était barrée
    Que voulez-vous la ville était matée
    Que voulez-vous elle était affamée
    Que voulez-vous nous étions désarmés
    Que voulez-vous la nuit était tombée
    Que voulez-vous nous nous sommes aimés. »

    Couvre-feu, Paul Eluard

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.