Troisième > SVT > La planète Terre, l'environnement et l'action humaine > Climats anciens

CLIMATS ANCIENS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Des indices pour reconstituer les climats anciens - Partie 1

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Des témoignages des hommes préhistoriques

 

Un exemple connu des témoignages des hommes préhistoriques est celui de la grotte Cosquer. Cette grotte se situe en France, dans les calanques de Marseille. Elle a été découverte en 1985 par Henri Cosquer, cela s’est fait tardivement car il faut passer par la mer pour y accéder. Cosquer a découvert son entrée qui se trouve à 35 mètres sous le niveau de la mer. Pour accéder à l’espace des grottes (il y a deux salles), il faut plonger à 36 mètres de profondeur puis parcourir un couloir qui fait 175 mètres de long sous l’eau.

Dans ces grottes, Cosquer a trouvé des peintures qui datent du Paléolithique. Il y a deux salles : une dont les peintures datent d’il y a 27 000 ans et l’autre d’il y a 19 000 ans. S’il y a des peintures, cela veut dire que les grottes étaient accessibles à l’époque où ces peintures ont été réalisées et que le niveau de la mer il y a 27 000 et 19 000 ans était plus bas que le niveau actuel.

Comment l’expliquer ? L’eau des océans et de la Méditerranée vient en partie de la fonte des glaces, par exemple, des glaces polaires. Lorsque le climat est frais, le niveau de la mer est plutôt bas. En revanche, lorsque le climat mondial se réchauffe et que les glaces fondent, le niveau de la mer monte. Cela signifie que le niveau de la mer est plus haut maintenant et donc que le climat doit être plus chaud maintenant qu’il l’était à l’époque.

Parmi les peintures les plus anciennes, on trouve beaucoup de mains (qu’on appelle des mains négatives) mais aussi beaucoup d’animaux dans celles qui datent d’il y a 19 000 ans. Parmi ces animaux, il y en a des terrestres comme des chevaux, des bisons, mais aussi des marins, comme des phoques et des pingouins. Ce qui signifie que si les hommes préhistoriques ont représenté des pingouins dans la grotte de Cosquer, c'est que le climat était plus frais et qu'il y avait des pingouins dans leur environnement.

On peut conclure que dans la région de Marseille à l’époque où les peintures ont été faites, le climat était plus froid. Il y a 20 000 ans, cela correspond à la dernière glaciation subie par la planète : c’était le climat le plus froid. Depuis les températures ont augmenté et le climat s’est réchauffé. Cela se traduit par une mer plus basse à l’époque (100 mètres de moins) avec un rivage qui était à 1 à 2 kilomètres plus loin que ce qu’on peut observer aujourd’hui vers Marseille.