Troisième > SVT > Le vivant et son évolution > La nutrition des cellules

LA NUTRITION DES CELLULES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La nutrition des cellules

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La nutrition des cellules concerne les cellules animales ou végétales ou encore les cellules de champignons. Elles possèdent un noyau qui contient le matériel génétique.

 

I. Caractéristiques des cellules

 

 

En noir, la membrane cytoplasmique constitue une barrière entre l’extérieur et l’intérieur de la cellule, appelé le cytoplasme.

On trouve également dans cette cellule, le noyau, en jaune, qui contient l’information génétique dans l’ADN.

On trouve également des sous unités cellulaires, appelées des organites.

 

II. Nutrition des cellules : apports et déchets

 

Nourrir une cellule est comme nourrir un individu. Quand on se nourrit, on a des apports et des rejets.

 

A. Les apports

Les apports constituent son approvisionnement. Pour se nourrir, une cellule a besoin d’un approvisionnement qui peut être de la matière minérale (du dioxygène, O2 ; du dioxyde de carbone, CO2) et/ou de la matière organique. La matière organique contient beaucoup de molécules de carbone, c’est la matière principalement constitutive des êtres vivants.

Une cellule a également besoin d’énergie pour fonctionner. Par exemple, cela peut être de l’énergie lumineuse, pour les cellules végétales.

Ces apports permettent le fonctionnement cellulaire, et notamment un ensemble de réactions biochimiques lorsqu’il s’agit d’êtres vivants. Ces réactions ont lieu soit dans le cytoplasme, soit dans les sous unités. Elles permettent à la cellule de produire sa propre énergie, fondamentale, puisqu’elle permet le fonctionnement cellulaire. Par exemple, pour se contracter, une cellule musculaire a besoin d’énergie cellulaire et cette énergie est fournie par les réactions biochimiques.

 

B. Les déchets

Ces réactions biochimiques génèrent aussi un certain nombre de produits, soit stockés directement dans la cellule, soit rejetés à l’extérieur de la cellule et dans ce cas, ils passent la barrière qui est la membrane cytoplasmique. Ces rejets de la cellule peuvent à nouveau se présenter sous forme de matière minérale ou sous forme de matière organique (par exemple du glucose est rejeté par certaines cellules végétales).