Troisième > SVT > Le vivant et son évolution > La nutrition des cellules

LA NUTRITION DES CELLULES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Bilan : molécules consommées et rejetées par les cellules

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Nous savons que les cellules, pour se nourrir, doivent avoir des apports qui permettent de réaliser des réactions biochimiques et cela génère un certain nombre de rejets, de déchets ou de produits stockés ailleurs dans l’organisme.

 

 

cellules animales

cellules végétales

molécules consommées

Glucose

(+ source d'énergie)

O2

CO2   ;    H2O

molécules rejetées

CO2   ;   H2O

Molécules organiques

O2

Glucose



I. Les cellules animales

 

Les cellules animales consomment un certain nombre de molécules : des molécules minérales (le dioxygène principalement) et des molécules organiques (le glucose). Le glucose est à la fois, pour la cellule animale, un apport de matière, il vient de notre nutrition, mais c’est aussi une source d’énergie puisque les molécules organiques comme le glucose contiennent de l’énergie chimique.

Les cellules animales utilisent ce glucose et ce dioxygène, réalisent un certain nombre de réactions et rejètent des molécules. Ces molécules rejetées sont des molécules minérales : le dioxyde de carbone (CO2) et l’eau (H2O). Les cellules animales peuvent aussi produire et rejeter des molécules organiques. L’urée et par exemple un déchet que l’on élimine dans notre urine.

 

II. Les cellules végétales

 

On considère la situation au cours de laquelle la cellule végétale est éclairée à la lumière. Cette lumière est une source d’énergie qui permet aux cellules végétales de consommer uniquement de la matière minérale, des molécules comme le dioxyde de carbone (CO2) et l’eau (H2O).

Avec cet approvisionnement uniquement minéral et avec l’énergie issue de la lumière, la cellule végétale est capable de produire de la matière organique sous forme de sucre : le glucose. Ce glucose peut être stocké dans la cellule végétale, par exemple sous forme d’amidon. Il peut aussi être exporté ailleurs dans le végétal, par exemple dans les fruits ou dans les organes souterrains de réserve. Au cours de ces réactions, il y a aussi production d’un déchet minéral : le dioxygène (O2) que le végétal rejette, notamment dans l’atmosphère.