FRANÇAIS

Ce cours est important afin de bien réussir un commentaire composé.

Lorsqu’on a un texte, il faut d’abord analyser son genre (par exemple le roman), puis son sous-genre (par exemple la nouvelle) et enfin identifier la forme du texte.

 

I. Les formes de texte

 

- Le texte narratif : il s’agit d’un extrait qui raconte une action où se déroule un événement.

- Le texte descriptif : il s’agit d’un texte où le narrateur décrit un événement, un objet, un être. Il s’agit d’une pause narrative, puisque l’on ne raconte plus rien mais qu’on ne fait que décrire.

- Les paroles rapportées : il s’agit de paroles rapportées par le narrateur. Soit, le narrateur rapporte des paroles d’un personnage directement, on parle alors de discours direct. Soit, il rapporte les paroles d’un personnage indirectement, on parle alors de discours indirect.

 

II.  Les types de discours

 

Le discours direct c’est lorsque le narrateur rapporte les paroles du personnage exactement comme il les a prononcées, lorsqu’on entend la voix du personnage. Par exemple :

Fabrice dit : « je comprends parfaitement le cours et le Bac ne me fait plus peur », on n’entend que la voix de Fabrice.

L’effet du discours direct sur le lecteur, est de rendre le récit plus vivant.

 

Le discours indirect c’est lorsque le narrateur rapporte les paroles du personnage sans que l’on entende directement sa voix. Par exemple :

Fabrice dit qu’il comprend parfaitement le cours et que le Bac ne lui fait plus peur.

On n’entend plus la voix du personnage, mais seulement celle du narrateur. L’effet du discours indirect est qu’il sème le doute sur les paroles du personnage puisque l’on entend plus sa voix ou ses pensées directement.

 

Le discours indirect libre c’est lorsque l’on entend en même temps la voix du personnage et celle du narrateur. Par exemple :

Fabrice comprenait parfaitement le cours, le Bac, sincèrement, ne lui faisait plus peur.

On voit bien que dans cette phrase on entend la voix du narrateur, ce n’est pas Fabrice qui parle directement, mais on entend également la voix de Fabrice à travers la marque de subjectivité « sincèrement ». On prend ainsi conscience de l’assurance de Fabrice derrière la voix du narrateur.

L’effet de ce genre de discours est de donner le sentiment au lecteur d’être projeté dans la conscience du personnage.

  • C
    Céleste ~ 12/06/2017
    à quoi reconnait on un essai et une nouvelle ? ... Afficher la suite
    • C
      Céleste ~ 12/06/2017
      à quoi reconnait on un essai et une nouvelle ?
    • logo-lesbonsprofs
      Paul ~ 12/06/2017

      Bonjour Céleste,

      Une nouvelle est un récit très court, souvent raconter en quelques pages. L'action y est donc condensée et le récit est souvent focalisé sur une seule intrigue et peu de personnage.

      Un essai se reconnait par le fait que l'auteur ne raconte pas une histoire, mais défend un point de vue sur une question. C'est une forme argumentative. il y a donc souvent des énoncés de thèses qui se rapportent à la problématique de l'essai, des arguments, de nombreux exemples et une présence de la première personne.

      Bien à vous,

      Paul TURBAN.