FRANÇAIS

Au XVIIe siècle, il y a le mouvement classique, mais aussi le mouvement baroque. Comment s’applique-t-il au théâtre ?

 

Période

Le mouvement baroque commence à apparaître à la fin du XVIe et il s’étend jusqu’à la première moitié du XVIIe siècle, qui correspond au règne de Louis XIII (période des Trois Mousquetaires, avec des personnages comme Mazarin, Richelieu. C’est une période mouvementée.

 

Définition

Mouvement littéraire et artistique qui s’intéresse au bizarre. « Baroque » vient du portugais barocco qui signifie « irrégulier » pour désigner une perle irrégulière, c’est donc quelque chose de beau et de bizarre. Il s’intéresse à l’illusion, aux apparences, à l’éphémère de la vie, à la vanité, aux mensonges, aux paradoxes, etc. Il est en totale opposition au classicisme qui cherche la perfection, la rigueur, les règles.

 

Auteurs

Corneille, Molière : sont tous les deux des auteurs du baroque et du classique.

Attention à la catégorisation des auteurs : un auteur catégorisé en tant que classique peut avoir écrit des pièces baroques.

 

Oeuvres

- L’Illusion comique (Corneille) : pièce baroque, un père pense que son fils est mort, alors qu’en réalité il a rejoint une troupe de théâtre. Le père va assister à une pièce, et le spectateur assiste à une mise en abyme.

- Dom Juan ou le Festin de Pierre (Molière) : est parfois qualifiée de pièce classique, parfois de baroque. Cette pièce traite du sujet des apparences puisque Dom Juan se fait passer pour un dévot, alors que c’est un séducteur. Le personnage de Dom Juan est baroque. La présence de fantastique (fin avec une statue de pierre qui vient convoquer Dom Juan pour la mort) fait de cette pièce un pièce baroque.

 

Bonus

- Shakespeare, Hamlet (thématiques du baroque dès l’ouverture de la pièce avec le fantôme du père d’Hamlet).

- Calderón, La Vie est un Songe : pièce dans laquelle un personnage va être joué, on va lui faire croire qu’il est dans un rêve.

Ces deux auteurs sont rattachés au mouvement baroque.