FRANÇAIS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Le but des figures de style est de s’écarter du langage quotidien, afin de donner une expressivité forte au propos. Il en existe de nombreuses donc on répertorie ici seulement les principales regroupées en quatre catégories : les figures d’analogie, les figures qui jouent sur les sonorités, les figures d’amplification, les figures d’atténuation.

 

I. Figures d’analogie

 

Comparaison : elle fonctionne avec un comparant et un comparé, c’est-à-dire avec quelque chose (le comparant) comparé à quelque chose d’autre (le comparé). Elle utilise toujours un outil de comparaison : les mots comme « tel », « comme », « semblable à », etc. Par exemple : « Cet homme est bête comme ses pieds ». « Homme », le comparant est comparé à « ses pieds », le comparé.

Métaphore : elle fonctionne de la même façon que la comparaison mais elle n’utilise pas d’outil comparaison. Il n’y aura donc pas dans une métaphore les mots « comme », « tel », etc. Par exemple : « Ses cheveux de miel ». On comprend que les cheveux sont ici comparés à du miel, mais on ne le dit pas.

Personnification : elle donne une caractéristique humaine à quelque chose de normalement inanimé. Par exemple : « Le stylo saute de la table » pour dire que l’on a soudainement perdu sont stylo, de façon inattendue. Un stylo ne peut pas littéralement saut

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.