HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


I. La guerre froide et le monde bipolaire

 

Bipolarisation : affrontement Est-Ouest de la Guerre froide. Il s’agit d’un affrontement bipolaire dans la mesure où il met face à face Washington et Moscou.

L’émergence du Tiers monde, c’est l’autre phénomène de la période. Ce sont donc les deux grandes dynamiques politiques de l’après-guerre. Dans certains cas, ces deux dynamiques se combinent.

 

A. Deux modèles opposés

États-Unis et Union soviétique représentent deux modèles opposés. Les États-Unis sont la patrie du capitalisme libéral et de la démocratie tandis que l’Union soviétique est le pays du communisme et de la collectivisation et d’une certaine dureté politique.

Les deux modèles ont été alliés pour des raisons de circonstance durant la Seconde Guerre mondiale mais l’alliance vole en éclat avec la défaite de l’Allemagne et quand des nouvelles difficultés apparaissent après 1945.

Les deux grands sont dans une sorte de dynamique d’expansion. Les États-Unis retrouvent cette vieille idée de destinée manifeste qui leur commande de s’intéresser aux affaires du monde et notamment de protéger le monde dit « libre » face au communisme, comme le monde européen occidental. Les soviétiques, eux, veulent garantir leur sécurité et assurer à leur frontière ce qu’ils appellent un glacis protecteur, c’est-à-dire un ensemble de pays alliés ou amis, ou forcés de l’être, pour protéger l’Union Soviétique de ses ennemis de l’Ouest.

Ces deux pays sont en position de force après la Seconde Guerre mondiale puisque l’un et l’autre peuvent être considérés comme les grands vainqueurs du nazisme. 

 

B. Deux blocs

Cet affrontement conduit à la

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.