HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


Mondialisation : Processus par lequel les territoires de la planète sont mis en relation par des flux de différentes natures et à différentes échelles.

 

  I. Quels facteurs d’intégration ?

 

Quels sont les critères qui définissent un territoire intégré à la mondialisation ?

 

A. Facteurs géographiques

L’intégration tient d’abord dans la position géographique, liée à la position des États sur la planète. Un État qui possède une façade littorale est plus favorisé qu’un État enclavé, c’est-à-dire sans accès à la mer. Ensuite, il s’agit de la disposition de ressources, de matières premières comme les hydrocarbures, qui sont souvent un moyen de s’inscrire dans la mondialisation, à la condition d’exercer une souveraineté sur les ressources de son pays.

 

B. Facteurs de développement

Plus un pays est développé, plus il est riche, plus il est intégré. Cela entretient un cercle vertueux car plus un pays est intégré, plus il améliore son développement. L’intégration dans la mondialisation suppose en effet la maîtrise technique des facteurs de développement. Cette maîtrise technique est le fait des États du Nord. Il s’agit par exemple des infrastructures de transports ou des infrastructures de communication numérique. Les Nords sont aussi le siège de métropoles qui sont des lieux particulièrement bien connectés à la mondialisation avec l’archipel métropolitain mondial.

 

C. Facteurs politiques et sociaux

Les États les mieux intégrés sont le plus souvent en paix. Un État qui connait des troubles politiques, voire la guerre, décourage les investissements internationaux, or, ces flux financiers sont typiquement des moyens de s’intégrer à la mondialisation. La qualité

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.