HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Décolonisation : situation par laquelle les colonies accèdent à l'indépendance. La guerre d'Algérie est un événement douloureux dans l'Histoire coloniale française.

 

I. Situation de l'Algérie en 1954

A. Une partie de la France

L'Algérie n'est pas une colonie, elle fait partie intégrante de la France. Elle a été conquise en 1830. En 1848, l'Algérie est divisée en trois départements donc l'Algérie c'est la France.

C'est une colonie de peuplement. En Algérie en 1954, il y a environ :

- 1 million de pieds-noirs, c'est-à-dire d'européens, majoritairement français, pas spécialement riches mais qui possèdent les meilleures terres,

- 9 millions de musulmans qui doivent se contenter des miettes.

B. La position du gouvernement français

En juillet 1954, la France a dû accorder son indépendance à l'Indochine (accords de Genève). Mais la problématique de l'Algérie n'est pas la même. Le gouvernement français est très attaché à l'impression de puissance que confère la possession de territoires d'outre-mer.

Lorsque le FLN (Front de Libération Nationale) commet des attentats le 1er novembre 1954, c'est le début de la guerre. La France refuse toute négociation et le FLN refuse tout compromis. On assiste à une opposition de deux radicalités pendant les huit ans de la guerre.

 

II. Particularités de cette guerre

A. Une guerre qui ne dit pas son nom

Si l'Algérie, c'est la France et qu'on est en guerre contr

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.