HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


I. Mers et océans : vecteurs de la mondialisation

 

A. La mondialisation entraîne l’exploitation des océans…

La mondialisation, définie comme la mise en relation des territoires par des flux d’échanges, entraîne l’exploitation des océans comme une mondialisation qui irait de plus en plus loin, qui ne se contenterait plus des espaces continentaux. Elle se traduirait ainsi par une conquête des océans, par les échanges, par l’intensification de l’exploitation de leurs richesses et la circulation des hommes. Aujourd’hui les océans sont au cœur de la mondialisation.

90 % des échanges commerciaux se font par voie océanique ce qui rend compte de l’importance considérable du point de vue économique. Les conteneurs et les porte-conteneurs sont deux symboles de la mondialisation puisqu’ils sont les moyens par lesquels ces quantités considérables de produits sont échangés dans le monde.

 

B. …en tant qu’espaces de ressources et de circulations…

Les ressources exploitables dans ces océans sont nombreuses. D’abord les ressources halieutiques c’est-à-dire les ressources de la pêche, pratiquée à grande échelle dans les mers et océans. Ensuite les ressources en hydrocarbures avec les gisements offshore qui sont en général assez peu éloignés des espaces continentaux. On peut aussi mentionner les métaux rares, les terres rares, les nodules polymétalliques qui sont des ressources cruciales pour la haute technologie et peuvent être également exploitées dans les espaces océaniques.

Les mers et océans sont aussi des espaces de circulation car la planète est sillonnée par ces grandes routes maritimes, d’où l’importance des points de passages stratégiques comme le d&eacut

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.