HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


I. La « fin de l’Histoire » ?

 

A. L’hyperpuissance américaine

La formule la « fin de l’Histoire » fait référence au livre de Francis Fukuyama qui, après avoir mal interprété l’oeuvre d’Hegel, a considéré que s’en était fini de tout affrontement au niveau mondial après la Guerre froide, que les Américains avaient gagné et que débuterait alors un monde pacifié et réglé par la liberté et par le droit inspirés des principes américains. Cette impression est présente dans la décennie des années 1990 où se forme l’hyperpuissance américaine.

Qu’est-ce qu’une hyperpuissance ? Une hyperpuissance est une puissance qui n’a pas de rival, qui domine tous les aspects de la puissance (militaire, politique, diplomatique, économique). Une hyperpuissance domine aussi le soft et smart power qui sont des façons plus sournoises de maîtriser la puissance.

Les années 1990 sont des années « dorées » pour les américains (avec par exemple des victoires militaires contre l’Irak en 1991 et une très bonne santé économique). Cette décennie prend fin avec les attentats du 11 septembre.

 

B. Le multilatéralisme

Apparaît une période plus multilatérale, c’est-à-dire une période où les Américains ne sont plus les seuls à décider, comme s’il existait une sorte de directoire des grandes puissances. En vérité, le bilan actuel de ce « multilatéralisme » en 2020 est le retour d’une bipolarité entre les États-Unis et la Chine. Au final, les autres puissances (les BRICS, et notamment le Brésil et l’Inde) affichent des performances économiques assez décevantes.

 

C. La fin de l’apartheid en Afrique du Sud (1992)

L’apartheid est un régime de ségrégation raciale extrêmement stricte, édicté en 1948 en Afrique du Sud par la m

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.