SCIENCES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


Pourquoi manger et pourquoi respirer ? La réponse est la même. La respiration combinée à l’alimentation est la base de la production d’énergie à l’échelle de la cellule. Lorsqu'on mange, il y a une simplification moléculaire et on retrouve, après passage de l’intestin au sang, un certain nombre de molécules organiques simplifiées, des glucides, des lipides mais aussi des protides. Les glucides et les lipides sont des molécules très énergétiques.

 

I. Échelle de l’organisme : organes de stockage

 

A l’échelle de l’organisme, après alimentation, on a un stockage des nutriments et des molécules organiques avalées.

On peut déjà observer que le sang, riche en glucide et en lipide, approvisionne un certain nombre de cellules, par exemple les muscles. Ceux-ci récupèrent les glucides mais aussi un peu les lipides. Ces cellules musculaires conservent les glucides sous la forme d’un polymère qui s’appelle glycogène.

Il existe d’autres organes de stockage comme les tissus adipeux qu’on retrouve au niveau des hanches ou de la taille. Ce tissu est fait de cellules spécialisées appelées des adipocytes. Ces cellules stockent les lipides et les glucides sous forme d’acide gras (grosses gouttelettes lipidiques) à l’intérieure du cytoplasme des cellules.

Ainsi, lorsqu’on mange, on stocke au niveau du tissu adipeux, des muscles, mais aussi au niveau du foie sous forme de glycogène.

Anecdotiquement, on a découvert assez récemment qu’au niveau du cou nous avons un tissu appelé tissu

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.