SES


Un mode de scrutin est un ensemble de règles électorales qui transforment les voix des individus, des citoyens, en sièges, c’est-à-dire en mandats pour les élus. Il existe deux principaux modes de scrutin : le scrutin majoritaire et le scrutin proportionnel.

 

I. Le scrutin majoritaire

 

A. Le scrutin majoritaire à un tour

Les citoyens votent, ils élisent un candidat. Celui qui a obtenu le plus de voix est élu. Il n’y a qu’un seul tour donc celui qui comptabilise le plus de voix à l’issue du vote remporte l’élection.

Exemple : Les présidentielles en Corée du Sud se déroulent en scrutin majoritaire à un tour.

L’avantage principal est la facilité à désigner le candidat élu. Cependant, il existe un problème de légitimité. Le candidat peut devenir président de la République sans avoir à remporter 50 % des voix. Il peut donc être élu sans représenter ne serait-ce que la moitié des citoyens.

Il y a aussi le problème de la faible représentativité des opinions. Tous les autres candidats n’exercent pas de mandats : ils n’ont pas de poids dans le gouvernement. Les opinions divergentes sont ainsi très peu représentées.

Il existe enfin le problème des stratégies de vote. Les citoyens peuvent être amenés à voter pour le candidat qui a une chance d’être élu, et non pas pour le

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.