SVT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe
avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit


I. Fossiles et fossilisation

 

Un fossile est un reste ou une trace d’un être vivant qui a vécu il y a très longtemps et a laissé une trace de son passage. Cela peut être des dents, des os, des coquilles, des restes de feuilles. Le plus souvent ces restes sont minéralisés. Les êtres vivants sont caractérisés par leur contenu en matière organique et, à leur mort, ils peuvent se fossiliser dans des conditions de conservation particulières. C’est par exemple être à l’abri du dioxygène : il faut que les restes soient enfouis en profondeur car le dioxygène présent dans l’atmosphère viendrait oxyder et détruire les tissus même les plus résistants.

Lorsque les conditions de fossilisation sont réunies, les restes des êtres vivants vont se minéraliser : petit à petit, la matière organique est remplacée par des molécules minérales, tout en laissant une trace. On peut retrouver dans certaines roches des traces de coquilles, de fougères, d’animaux, etc. 

 

II. De Smith à Darwin : principes de la datation par les fossiles

 

L’utilisation des fossiles n’est pas très ancienne : au cours du XVIIIe siècle, William Smith a fait des observations en Angleterre et a remarqué que pour une strate (une couche de roche donnée), il y avait un assemblage particulier de fossiles. Il a aussi remarqué que si l'on observait différentes strates à un endroit puis à un autre endroit, on allait retrouver les mêmes enchaînements verticaux d’assemblages de fossiles. A l'époque, il n’y a pas eu d’interprétation très précise de cette découverte, car on considérait que les espèces avaient été créées telles quelles, qu’elles étaient fixes et n’évoluaient pas au cours du temps.

En revanche avec les travaux de Charles Darwin au cours du XIXe siècle, s’est imposée petit à petit l’idée d’évolution des êtres vivants et des espèces au cours du temps. Certaines apparaissent, d’autres disparaissent et il devient alors pertinent de s’intéresser au contenu en fossile d’une strate. En effet, grâce à cela on va pouvoir reconstituer des paléo-environnements. On admet donc que l’environnement (conditions physico-chimiques, peuplements en animaux et en végétaux) a pu changer au cours du temps.

À partir de là, on va tenter de retrouver quel est le peuplement caractéristique de chaque époque car on peut savoir à quelle époque correspond un assemblage particulier de fossiles.

Ainsi on sait dater les strates : c’est le principe de la datation relative. On ordonne dans le temps des strat

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.