SVT

Lorsqu’une espèce se reproduit de façon sexuelle (avec des étapes de formation et de fusion des gamètes pour former des nouveaux individus) cela permet de créer de la diversité parmi les individus.

 

I. L’espèce humaine

 

Prenons deux parents : les enfants éventuels seront différents les uns des autres. Les frères et sœurs sont différents tout comme ils le sont des parents. Cependant, si les enfants de ces deux parents sont de vrais jumeaux, alors ils seront identiques. Les vrais jumeaux sont identiques parce qu’ils partagent le même patrimoine génétique, les mêmes allèles pour chaque gène : ils ont les mêmes informations génétiques.

 

II. La drosophile (mouche du vinaigre)

 

Etudions le croisement de deux drosophiles :

- une première drosophile qui a le corps gris et les ailes longues,

- une deuxième drosophile qui a le corps plus foncé (couleur ébène) et des ailes vestigiales (courtes). 

 

Ces deux drosophiles ont des génotypes différents (apparences différentes). Si on les laisse se reproduire ensemble, on obtient des larves qui donnent des nouvelles mouches au bout de quelques jours. Dans la descendance des deux drosophiles de départ on n’observe seulement quatre apparences :

- des drosophiles noires à ailes longues,

- des drosophiles noires vestigiales,

- des drosophiles grises à ailes longues,

- des drosophiles grises vestigiales.

 

À partir de deux parents, on obtient quatre phénotypes distincts dans la descendance. On peut donc dire que chez la mouche du vinaigre, comme chez l’homme, lorsqu’il y a une reproduction sexuée, cela crée de la diversité.

 

III. Conclusion

 

La reproduction sexuée est source de diversité d’individus. Elle est possible grâce à deux mécanismes :

- La formation des gamètes, appelée méiose. En fonction du comportement des chromosomes, à partir d’une seule cellule mère on crée une grande diversité de gamètes. Un individu crée des millions de gamètes différents les uns des autres. Ces gamètes contiennent des informations génétiques différentes.

- La fécondation. Lorsqu’il y a fécondation, il y a fusion, au hasard, d’un spermatozoïde est d'un ovule parmi des millions de spermatozoïdes et d’ovules. Il y a donc, à nouveau, une grande source de diversité.