Cours Tragédie, comédie, tragi-comédie
Exercice

L'énoncé


Question 1

Comment définir les registres au théâtre ?

Les registres désignent l’intention de l’énonciateur qui choisit un "ton" pour provoquer un effet émotionnel ou intellectuel sur le destinataire. Ce "ton" ou ce registre peut se définir comme comique (dans les comédies), pathétique ou tragique (dans les tragédies) par exemple.

Question 2

Dans l’extrait du Malade imaginaire de Molière ci-dessous, quel est le registre utilisé ? Justifier.

Acte I

Scène I

Il agite une sonnette pour faire venir ses gens.

Ils n'entendent point, et ma sonnette ne fait pas assez de bruit. Drelin, drelin, drelin. Point d'affaire. Drelin, drelin, drelin. Ils sont sourds… Toinette ! Drelin, drelin, drelin. Tout comme si je ne sonnais point. Chienne, coquine ! Drelin, drelin, drelin. J'enrage !

Il ne sonne plus, mais il crie.

Drelin, drelin, drelin. Carogne, à tous les diables ! Est-il possible qu'on laisse comme cela un pauvre malade tout seul ? Drelin drelin, drelin. Voilà qui est pitoyable ! Drelin, drelin, drelin. Ah ! mon Dieu ! Ils me laisseront ici mourir. Drelin, drelin, drelin.

Il s’agit du registre comique. Ici la pièce fait rire par ses exagérations, les situations comiques et les moqueries, mais aussi grâce aux didascalies.

L’énonciateur peut chercher à faire rire le lecteur ou le spectateur grâce à un comique de mots : "Chienne, coquine ! Drelin, drelin, drelin.", de situation ou de caractère.

 

Le Malade imaginaire est une comédie.

Question 3

Dans l’extrait de Phèdre de Jean Racine ci-dessous, quel est le registre utilisé ? Justifier.

  

HIPPOLYTE

Chargé du crime affreux dont vous me soupçonnez,

Quels amis me plaindront, quand vous m'abandonnez ?

 

THÉSÉE

Va chercher des amis dont l'estime funeste

Honore l'adultère, applaudisse à l'inceste,

Des traîtres, des ingrats, sans honneur et sans loi,

Dignes de protéger un méchant tel que toi.

 

HIPPOLYTE

Vous me parlez toujours d'inceste et d'adultère.

Je me tais. Cependant Phèdre sort d'une mère,

Phèdre est d'un sang, seigneur, vous le savez trop bien,

De toutes ces horreurs plus rempli que le mien.

 

THÉSÉE

Quoi ? ta rage à mes yeux perd toute retenue ?

Pour la dernière fois, ôte-toi de ma vue.

Sors, traître ; n'attends pas qu'un père furieux

Te fasse avec opprobre arracher de ces lieux.

Cet extrait relève du registre tragique. Il s’agit de susciter la peur et la pitié du lecteur ou du spectateur en utilisant le champ lexical de la mort :"funeste", "crime" et de la colère : "rage", "furieux", "traître", etc.

Phèdre est une tragédie.

Question 4

Quelle est la caractéristique principale du registre tragique ?

Les tragédies et notamment celles de Racine, mettent souvent en scène l’impuissance de l’homme face à la mort ou à son destin. Ils apparaissent soumis à une force divine qui décide pour eux de leur sort, c'est la fatalité.