Le nouveau roman

Le Nouveau Roman est un mouvement littéraire qui affiche une caractéristique de nouveauté. Cette appellation de Nouveau Roman a été appliquée à un certain nombre d’auteurs qui n’ont pas revendiqué cette étiquette. Ils ont été édité dans la même maison d’édition : Les Éditions de Minuit (dans les années 1950-1960). Ces auteurs sont pour certains auteurs de théâtre et d’autres romanciers.

 

Période

XXe siècle. Le Nouveau Roman se développe plus particulièrement après la Seconde Guerre mondiale.

 

Définition

Passer de « l’écriture d’une aventure à l’aventure d’une écriture » (Jean Ricardou) : cela signifie qu’au lieu d’écrire une histoire ou une aventure, l’écrivain vit l’aventure dans l’écriture. Il y a la volonté de nouveauté. Par exemple, le narrateur s’adresse au lecteur : « Tu vas t’asseoir dans un train » (Michel Butor). Les auteurs n’ont plus confiance en la fiction à cause des événements de la Seconde Guerre mondiale.

 

Auteurs

Robbe-Grillet, Beckett.

 

Œuvres

– Les Gommes, Robbe-Grillet : cet ouvrage pastiche les romans policiers, il met en scène un personnage qui enquête tout en cherchant à acheter une gomme. Dans cet ouvrage se trouve de nombreux symboles cachés (exemple : Œdipe).

– Molloy, Beckett : Molloy est sa première œuvre, il y a le thème de la solitude, le problème de communication entre les personnes et un manque de sens qui caractérise la période de l’après-guerre.

 

Caractéristiques

– Objectivité : descriptions. Les auteurs se réfugient dans les objets. Exemple : dans Les Gommes, Robbe-Grillet va plusieurs fois décrire les mêmes objets. Ces objets vont évoluer (comme le pont à bascule par exemple).

– Flux de conscience ou répétition : narration non-linéaire. La narration ne suit pas la chronologie du temps. Le flux de conscience entraîne un rythme de narration différent de celui d’une action. La répétition entraîne elle aussi une narration non-linéaire.

 

Thèmes

– Incommunicabilité entre les êtres : il y a une difficulté, une impossibilité, pour les personnages, de se parler et de se comprendre.

– Manque de sens : il y a un défaut de sens. Les personnages ne trouvent pas de sens. Il y a donc un fond de résignation, de tristesse, de désolation qui fait suite aux événements de la Seconde Guerre mondiale.

 

Il faut contextualiser ces textes pour mieux les comprendre.