Les indications de temps et de lieu

Les indications de temps

Dans ce cours, on revient sur les indications de temps en allemand avec quelques règles simples qui vont permettre de ne plus les confondre.

 

Pour indiquer…

On utilise…

Exemples

Un âge

Im Alter von…

Mit … Jahren

Im Alter von 16

Une heure

Um

Um 14 Uhr (!! gegen 14 Uhr)

Un jour / un moment

de la journée

Am

Am 9. November

(!! in der Nacht)

Un mois / une saison

Im

Im Januar

Une année

Im Jahre…

Ø

Im Jahre 2018

Ø 2018 (!! 1989)

Une période

Von… bis…

In den … er Jahren

Von 1961 bis 1989

In den 1970er Jahren

Un événement

Als (événement unique)

Wenn (événement répétitif)

Als ich zehn war…

Wenn ich zur Schule gehe…

 

Indiquer un âge

On peut indiquer un âge à l’aide de deux formules. Il est possible d’utiliser im Alter von… ou encore Mit … Jahren. Dans l’exemple à l’âge de 16 ans, en allemand Im Alter von 16, on peut également utiliser Mit 16 Jahren.

 

Indiquer l’heure

Pour indiquer l’heure, on a recours à la préposition um et ensuite on place l’heure qu’on veut indiquer. Exemple de 14 heure : um 14 Uhr en allemand. On peut également utiliser une deuxième préposition, la préposition gegen. Quand on veut indiquer qu’on prend rendez-vous vers 14 heure, ou aux alentours de 14 heures, quand on est moins précis, on peut utiliser gegen 14 Uhr.

 

Indiquer un jour ou un moment de la journée

Dans tous les cas, c’est la préposition am qui vest très utile. Par exemple, je peux vouloir indiquer un jour précis, le 9 novembre : am 9.November. Il ne faut pas oublier de préciser le neunten November, le neuvième jour du mois. Si c’était un jour de la semaine, le lundi, ce serait am Montag ; ou un moment de la journée : am Nachmittag pour l’après-midi. On peut aussi combiner, am Montag nachmittag ça veut dire le lundi après-midi. Attention, il y a une petite exception, dans la nuit c’est in der Nacht en allemand, et non am Nacht.

 

Indiquer un mois ou une saison

On a recours à la préposition im. IDans l’exemple, on est en janvier : im Januar. Ça marche pour les autres mois également et ça marche pour les saisons, par exemple en hiver : im Winter.

 

Indiquer une année

Pour indiquer une année, le piège classique est d’utiliser in, suivi d’une année. En allemand, ce n’est pas possible, on utilise une de ces deux propositions : soit im Jahre suivi de l’année ou bien rien du tout et l’année directement. Par exemple, im Jahre 2018. Je peux aussi simplement utiliser 2018 directement. Rappel sur comment lire les dates en allemand : À partir de l’année 1990, c’est comme en français ou en anglais. Mais en allemand, jusqu’à 1989 on divise en deux parties. On va d’abord lire le 19 ensuite le 100 et puis 89. Ce qui va donner : neunzehn-hundert-neunundachtzig (1989).

 

Indiquer une période

Une période peut être indiquée de plusieurs façons en allemand. On peut indiquer une date de début et une date de fin. Dans ce cas, on utilise von … bis. Dans l’exemple, on a von 1961 bis 1989, pour la durée du mur de Berlin. On peut aussi donner une période un peu plus floue. Par exemple dans les années 1970 avec la formule : in den…er Jahren, ce qui donne : in den 1970er Jahren. Ne pas oublier pas d’ajouter -er à la fin de la date. On peut également utiliser im, pour indiquer un siècle : im 19. Jahrhundert.

 

Indiquer un événement

On a le choix entre deux subordonnants. D’abord als, s’il s’agit d’un événement qui a lieu une fois dans le passé. Par exemple, quand j’avais dix ans, c’est quelque chose qui n’arrivera plus. On est dans le passé et c’est un événement ponctuel, unique. À l’inverse, pour décrire une habitude ou un événement qui est répété plusieurs fois, on utilise wenn. Par exemple, lorsqu’on va à l’école, c’est quelque chose qui arrive plusieurs fois par semaine : Wenn ich zur Schule gehe.

Il y a également quatre prépositions qui permettent de se situer dans le temps, de façon plus précise.

– Vor : il y a (qui peut permettre de dire par exemple il y a tant d’années).

– Nach : après (lorsque on veut dire après, suivi d’une indication de temps).

– Seit : depuis.

– Bis : jusqu’à.

Toutes ces prépositions sont toujours suivies du datif en allemand.

Les indications de lieu

Les indications de lieu sont utiles pour situer une action, une personne ou quelque chose dans l’espace. On va différencier des situations qui permettent de choisir si on parle d’un lieu où l’on va ou d’un lieu où l’on se trouve. C’est ce que l’on appelle, le locatif et le directif.

Locatif : on décrit le lieu où se trouve quelque chose de statique, c’est la réponse à la question : « Wo? ».

Directif : à l’inverse, on détaille un mouvement, un déplacement, jusqu’au lieu où sont les personnes, c’est la réponse à la question : « Wohin? ».

 

 

Locatif

Directif

Prépositions spatiales mixtes

In der Schule

(préposition+ Datif)

In die Schule

(préposition+ Akkusatif)

Cas particuliers

Zu Hause

In Wien

Bei meiner Tante

Nach Hause

Nach Wien

Zu meiner Tante

Verbes de position /

déplacement

Liegen

Stehen

Sitzen

Hängen

Legen

Stellen

Setzen

Hängen

Adverbes

Hier ≠ Dort

Links ≠ Rechts

Unten ≠ Oben

Hierhin ≠ Dorthin

Nach links ≠ Nach rechts

Nach unten ≠ Nach oben

 

I. Prépositions spatiales mixtes

 

hiboux

 

Il en existe de nombreuses en allemand, par exemple, pour pouvoir se situer dans l’espace à côté d’un objet, on peut utiliser in pour dire dans ou encore hinter pour dire derrière, etc.

Ces prépositions spatiales sont « mixtes » parce qu’elles peuvent être suivies soit du locatif soit du directif. On indique le lieu où l’on est en utilisant le datif et le lieu où l’on va, en utilisant l’accusatif.

Par exemple, pour l’école, on peut dire « in der Schule », pour dire que je m’y trouve, et à l’inverse si je m’y rends : « in die Schule », on a l’article à l’accusatif qui nous indique qu’on est en direction pour aller à l’école. Cela marche avec toutes les autres prépositions sur l’image.

Attention, il existe aussi d’autres prépositions, mais qui ont un cas obligatoire, par exemple :

durch, qui signifie à travers est forcément suivie de l’accusatif.

– Bei est une préposition qui impose toujours le datif et qui signifie chez.

Il en existe quelques autres exemples, mais globalement pour la plupart des prépositions,  il faut faire le choix entre le locatif et le directif et choisir le cas pour placer après votre préposition.

 

II. Cas particuliers

 

Il existe trois principaux cas particuliers, souvent utilisés :

– Quand je veux dire que je suis à la maison, je suis dans le cas du locatif : « Ich bin zu Hause ». On a la préposition zu. À l’inverse, si je rentre à la maison, ça sera le directif avec nach : « Ich gehe nach Hause ».

– Quand je veux utiliser un nom géographique, par exemple le nom d’une ville ou d’un pays, je peux utiliser in quand je m’y situe. Un exemple serait : « Ich wohne in Wien », donc j’y suis, j’y habite. Si à l’inverse, je veux y aller, ce serait « Ich gehe nach Wien ». Ça marche aussi pour « nach Deutschland ».

– Quand je veux traduire chez en allemand, je vais devoir distinguer. Si je me trouve chez ma tante, par exemple : « bei meiner Tante », c’est la préposition bei plus le lieu où je me trouve. Si, par contre, je vais chez ma tante, c’est la préposition zu

 

III. Verbes de position / déplacement

 

Pour se situer dans l’espace, on peut aussi utiliser un verbe de position, si on est dans la cadre du locatif, ou un verbe de déplacement, si on est dans le cadre du directif. On détaille quatre situations spatiales différentes : l’idée d’horizontalité, de verticalité, l’idée d’être assis ou de s’asseoir et enfin l’idée d’être accroché.

Premier cas de figure, on veut parler de quelque chose qui est situé en position allongée, imaginons une cuillère sur une table, elle est forcément posée à l’horizontale. On utilise le verbe liegen.

Si, au contraire, l’objet dont on  parle est placé à la verticale, on aura stehen, par exemple pour décrire la position d’une bouteille sur une table.

Pour dire être assis on aura sitzen et hängen pour dire être accroché.

À l’inverse, si on associe ces verbes à une action : par exemple poser quelque chose de manière horizontale ou verticale sur une table, ou bien s’asseoir, ou encore aller accrocher quelque chose, il y a cette idée de directif, de direction. On a donc legen, stellen, setzen et hängen, qui sont combinés avec l’accusatif.

 

IV. Adverbes

 

Les adverbes permettent aussi de localiser dans l’espace. On en a choisi quelques-uns, mais il en existe beaucoup d’autres.

Pour le locatif, si je souhaite indiquer ici ou là-bas, j’utilise hier et dort. Si je me rends à un endroit, je vais là-bas, j’utilise le directif avec dorthin et hierhin.

De même, pour indiquer la gauche ou la droite, on utilise links ou rechts qui devient en directif nach links et nach rechts.

La même chose se passe pour le bas et le haut, unten et oben, on aura donc vers le bas : nach unten et vers le haut : nach oben.