Mesure de masse

Une masse mesure la quantité de matière présente dans les objets. On la note m, comme masse, et son unité officielle dans le système international des unités est le kilogramme (kg). Il faut savoir maitriser les conversions en multiples et sous-multiples du kilogramme. Pour rappel, voici le tableau de conversion pour convertir les kg en g, dg, en multiples et sous-multiples du gramme :

 

kg

hg

dag

g

dg

cg

mg

0,

0

1

2

 

 

 


Exemple :
Si on a 12 g, on place le 2 dans la colonne des grammes, le 1 dans la colonne juste avant. Pour obtenir les kilogrammes, on place un 0 avec une virgule dans la colonne des kilogrammes. 12 g équivaut à 0,012 kg.

Pour mesurer une masse, on utilise une balance. On l’utiliser de manière différente si l’on doit l’utiliser dans le cas d’un solide compact, d’un solide divisé ou d’un liquide.

– Dans le cas d’un solide compact, il suffit de poser le solide dont on veut déterminer la masse sur le plateau de la balance et d’attendre la stabilisation. Les chiffres doivent arrêter de bouger au niveau de l’écran. La masse de l’objet s’affiche au niveau de l’écran.

– Si on a un solide divisé ou un liquide, la méthode n’est pas la même puisqu’il faut un récipient pour placer le solide divisé (poudres) ou le liquide. On place le récipient sur le plateau de la balance, puis on appuie sur un bouton qu’on appelle « TARE » ou « zéro » selon les balances. Cela a pour effet de remettre à zéro, on a le zéro indiqué, et ensuite on rajoute soit le solide divisé (poudres) soit le liquide. On attend que la stabilisation s’effectue et on obtient la masse qui s’affiche au niveau de l’écran de la balance.

Mesure de volume

Le volume est l’espace que prend un objet. On le note V et l’unité officielle des volumes dans le système international des unités est le m3, mais on utilise aussi couramment les litres (L) et multiples et sous-multiples du litre.

Rappelons comment convertir les litres en multiples et sous-multiples du litre et en m3. On a un tableau à double entrée. Pour passer des litres aux m3, on utilise la relation à connaître : 1 L = 1 dm3. 1 mL vaut 1 cm3.

 

m3

x

x

dm3

x

x

cm3

 

hL

daL

L

dl

cL

mL

 

 

1

5

0

0

0

Par exemple : on prend 15 L et on veut savoir à combien de cm3 cela équivaut. Il suffit de placer le 5 dans la colonne L, le 1 dans la colonne daL. On va ensuite ajouter des zéros pour atteindre la colonne cm3. Donc 15 L équivaut à 15 000 cm3.

 

Comment mesurer des volumes ? Notamment les volumes de liquide et les volumes de certains solides.

Pour mesurer le volume d’un liquide, on utilise une éprouvette graduée. Lorsqu’on place une certaine quantité de liquide dans une éprouvette graduée, pour déterminer son volume, on place son œil en face du bas du ménisque. Le ménisque est la petite cuvette formée par les liquides lorsqu’ils sont placés dans une éprouvette graduée. On place son œil au bon endroit et on regarde le volume correspondant, ce qui permet de mesurer le volume du liquide placé dans l’éprouvette graduée.

Pour certains solides, ceux qui ont une forme non géométrique, qui ne flottent pas et ne se dissolvent pas dans l’eau, on peut mesurer leur volume de la manière suivante. On place une certaine quantité d’eau et on détermine son volume V1 d’eau. Ensuite, on plonge le solide à l’intérieur et on mesure le volume V2 de l’eau et du solide. Pour avoir le volume du solide, il suffit de faire V2-V1.