Cours Dépasser les frontières : le droit de la mer
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Cocher la ou les bonne(s) réponse(s). 


Tu as obtenu le score de


Question 1

Au XVIIe siècle, le philosophe et juriste Grotius a théorisé :

 

La liberté des mers et des océans.

La liberté des individus.

Le droit des États à s'approprier les mers et les océans.

Question 2

Dans quel but la convention de Montego Bay a-t-elle été signée en 1982 ? 

Pour protéger la biodiversité des mers et des océans.

Pour garantir la libre circulation sur la totalité de la surface des océans.

Pour donner un cadre juridique à l'appropriation des espaces maritimes et océaniques par les États.

Le cadre environnemental n'était pas encore pris en compte.

Question 3

Lorsqu'elle est entrée en vigueur, quels États n'avaient pas signé la convention de Montego Bay ?

La Russie.

La Chine.

Les États-Unis. 

Question 4

Qu'est-ce qu'une ZEE ? 

Un espace maritime totalement libre. 

Un espace maritime appartenant à un État.

La zone économique exclusive d'un État.

Question 5

Quelle peut-être l'étendue maximale d'une ZEE ? 

200 miles nautiques.

300 miles nautiques.

350 miles nautiques.

Question 6

Quelle peut-être l'étendue maximale des eaux territoriales d'un État ? 

12 miles nautiques.

24 miles nautiques.

36 miles nautiques.

Question 7

Selon Michel Foucher, quelle est la zone du globe où le droit de la mer est le moins respecté ? 

La partie asiatique de l'océan Pacifique.

La mer Méditerranée.

L'océan Arctique.

Question 8

Pour le contrôle de quelle partie de la mer de Chine méridionale le Vietnam et la Chine s'affrontèrent dans un conflit armé ? 

Le Scraborough.

Les Paracels. 

Les Spratley.

Question 9

Quel argument Pékin utilise pour revendiquer les îles Senkaku ? 

Elles font partie de la ZEE chinoise.

Elles font historiquement partie de la Chine.

Elles seraient dans le prolongement du plateau continental chinois.

C'est un argument géologique.

Question 10

Pourquoi l'océan Arctique fait-il l'objet de convoitises ?

Car le sous-sol Arctique est riche en métaux rares et en hydrocarbures.

Pour le contrôle des nouvelles routes commerciales du nord.

Parce que la zone Arctique présente une grande biodiversité.