Cours Le conditionnel

Exercice - Synthèse sur le conditionnel

L'énoncé

Réponds aux questions qui suivent.


Question 1

Mets le verbe entre parenthèses au temps du conditionnel qui convient.
- On t' (écouter) si tu disais toujours la vérité.
- Je vous l' (apporter) si vous me l'aviez demandé.

- On t'écouterait si tu disais toujours la vérité.
- Je vous l'aurais apporté si vous me l'aviez demandé.

Repère la subordonnée de condition.


La subordonnée commence par « si ».


Repère les verbes de la subordonnée et identifie leur temps.


Rappelle-toi les règles de concordance des temps :
- Conditionnel présent / imparfait.
- Conditionnel passé première forme / plus-que-parfait.

Question 2

Indique ce que ces conditionnels expriment : potentiel / irréel du présent / irréel du passé.
- Si j'étais à ta place, je refuserais de descendre les poubelles.
- Si Eric était venu, il aurait dîné avec nous.
- S'il faisait beau demain, nous irions à la campagne.

- Si j'étais à ta place, je refuserais de descendre les poubelles. $\Rightarrow$ irréel du présent.
- Si Eric était venu, il aurait dîné avec nous. $\Rightarrow$ irréel du passé.
- S'il faisait beau demain, nous irions à la campagne. $\Rightarrow$ potentiel.

Repère la proposition subordonnée introduite par « si ».


Demande-toi à chaque fois si la condition est réalisable ou non.


Est-elle réalisable dans le présent ? Le passé ?


Chaque phrase exprime un conditionnel différent !

Question 3

Relève chaque verbe au conditionnel et indique si sa valeur est modale ou temporelle.
- Il savait que le lendemain, il devrait partir tôt.
- Si j'étais jeune, j'irais danser.

- Il savait que le lendemain, il devrait partir tôt. $\Rightarrow$ valeur temporelle.
- Si j'étais jeune, j'irais danser. $\Rightarrow$ valeur modale.

Dans une des phrases, deux actions se succèdent.


Dans une phrase, une conjonction de subordination exprime la condition.

Question 4

Dans chacune de ces phrases, le verbe au conditionnel est associé à l'expression de la condition. Relève l'expression de la condition et précise sa nature.
- En tendant l'oreille, vous pourriez entendre le bruit des vagues.
- Moins chère, cette maison aurait pu nous convenir.
- Le ciel étant dégagé, nous pourrions envisager un tour en avion.
- Au cas où vous arriveriez avant nous, demandez la clé au voisin.
- À l'écouter, tout serait simple.

- En tendant l'oreille, vous pourriez entendre le bruit des vagues. = gérondif.
- Moins chère, cette maison aurait pu nous convenir. = adjectif apposé.
- Le ciel étant dégagé, nous pourrions envisager un tour d'avion. = proposition participiale.
- Au cas où vous arriveriez avant nous, demandez la clé au voisin. = proposition subordonnée conjonctive introduite par « au cas où ».
- À l'écouter, tout serait simple. = infinitif prépositionnel.

Repère la proposition principale.


En t'appuyant sur cette principale, cherche la condition en t'aidant d'une reformulation du type « à condition que… » : cette reformulation t'aide à trouver l'expression de la condition $\Rightarrow$ vous pourriez entendre le bruit des vagues « à condition que »… = en tendant l'oreille.


Une fois la condition repérée, mobilise tes connaissances en matière de nature des mots ou expressions…

Question 5

Réécris ces phrases en mettant le verbe de la proposition principale au passé.
- Je suis persuadée qu'un jour elle écrira un roman.
- Elle espère qu'elle aura fini de repeindre la chambre avant leur arrivée.

- J'étais persuadé qu'un jour elle écrirait un roman.
- Elle espérait qu'elle aurait fini de repeindre la chambre avant leur arrivée.

Commence par mettre le verbe principal au passé.


Le verbe principal est maintenant à l'imparfait.


Rappelle-toi et applique la règle de la concordance des temps.


Dans une phrase au passé, le futur (écrira) se transforme en futur du passé (= conditionnel présent).


Dans une phrase au passé, le futur antérieur (aura fini) se transforme en futur antérieur du passé (= conditionnel passé).