Cours La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement

L'énoncé

Trouve la ou les réponses à chaque question parmi les propositions suivantes.

Tu as obtenu le score de


Question 1

Parmi ces propositions, lesquelles permettent de définir un génocide ?

Un génocide est l’extermination d’un peuple.
Un génocide est une extermination voulue de manière spontanée.
Un génocide est une extermination menée industriellement.
Un génocide est l’élimination de tous les Juifs.
Un génocide est l’extermination d’un groupe en raison de critères ethniques, religieux ou sociaux.
Le génocide des Juifs et des Tziganes a été décidé en 1942 par la mise en place de la « solution finale ». Il n’est donc pas spontané, mais décidé et planifié.
Pour le génocide des Juifs et des Tziganes, des chambres à gaz et des fours crématoires ont été conçus.
Le terme « génocide » est apparu en 1944, pour qualifier la volonté des nazis d’exterminer les Juifs et les Tziganes. Attention cependant, il ne concerne pas que les Juifs et les Tziganes ! C’est la volonté d’exterminer un peuple pour des raisons ethniques, religieuses ou sociales de manière planifiée, rationalisée et industrialisée.

Question 2

Que sont les Einsatzgruppen ?

Ce sont les commandants des camps de concentration.
Ce sont les unités de combat allemandes.
Ce sont des groupes mobiles chargés de massacrer les Juifs à l’arrière du front russe.
Ce sont les Juifs déportés à Auschwitz.
Les Einsatzgruppen constituent un mode d’extermination des Juifs.
Ils ont pratiqué « l’extermination par balle ».
Les Einsatzgruppen sont des soldats nazis qui ont pratiqué l’extermination, plus particulièrement des Juifs. Ils ont tué 1 300 000 personnes, souvent en les fusillant.

Question 3

Par quels moyens les nazis tuent-ils les Juifs ?

En les mettant dans des ghettos où les conditions de vie sont très mauvaises.
En les envoyant sur les fronts combattre leurs ennemis.
En les faisant fusiller par les Einsatzgruppen.
En les envoyant dans des camps d’extermination.
Les Juifs polonais furent d’abord enfermés dans des ghettos dès 1940.
Avec la solution finale, les camps d’extermination se dotèrent d’outils industriels pour exterminer les populations.
1 300 000 personnes furent tuées par les Einsatzgruppen.
Les modalités d’extermination des Juifs et Tziganes par les nazis furent nombreuses, de la mort lente dans le ghetto jusqu’à la mort industrielle dans les camps d’extermination. Les nazis n’ont jamais envoyé les Juifs combattre sur le front.

Question 4

Comment les nazis ont-ils montré qu'ils voulaient déshumaniser les Juifs à Auschwitz ?

En leur interdisant de communiquer entre eux.
En les faisant arriver à Auschwitz dans des wagons à bestiaux.
En les tatouant d’un numéro à leur arrivée pour ne pas les appeler par leurs noms.
En les parquant dans des enclos.
Dès le début de leur déportation, les nazis veulent déshumaniser les Juifs en les faisant voyager dans des conditions très éprouvantes.
Dès leur arrivée à Auschwitz, les Juifs doivent se déshabiller et se changer afin de « quitter » leur identité précédente.
Les nazis considéraient les Juifs comme une « race inférieure ». Ainsi, leur but est aussi d’humilier les Juifs en les déshumanisant progressivement.

Question 5

La solution finale est la mise en place des camps de concentration.

Vrai
Faux
Attention à ne pas confondre camps de concentration et camps d’extermination.
La solution finale a été instaurée en 1942, et elle aboutit à la planification du génocide des Juifs et des Tziganes.
La solution finale est la mise en application d’un plan d’extermination systématique des Juifs.