Cours Climat : risques et bilan
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

L'énoncé

Trouver la ou les bonnes réponses aux questions suivantes.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Lesquelles des méthodes suivantes sont utilisées pour déterminer les climats du passé ?

La sédimentologie.

La paléonthologie.

La géologie.

La glaciologie.

L'étude des archives humaines.

Question 2

Comment a varié le climat dans le passé ?  

De manière linéaire : un augmentation progressive et prévisible de la tempéraure moyenne globale.

De manière linéaire : une baisse progressive et prévisible de la tempéraure moyenne globale.

De manière alternée : des climats froids se succèdent aux climats chauds et inversement.

La tempéraure actuelle à l'échelle de la durée de vie de la Terre est-elle une température "record" ?

La Terre a connu des températures plus chaudes et beaucoup plus froides depuis qu'elle arbrite de la vie. Le climat est composé d'une alternance entre périodes chaudes et froides.

Question 3

A quoi sert l'étude des climats passés ?

A seulement savoir quel climat il faisait dans une région donnée.

A modéliser les températures et permettre une meilleure prédiction des températures à venir.

A calculer le taux de gaz à effet de serre dans l'air.

L'étude du passé sert en général à mieux comprendre le futur.

En effet, les scientifiques arrivent à mieux comprendre comment varient les températures grâce aux données passées récoltées.

Question 4

Quelles sont les observations faites par les scientifiques du climat actuel ?

La température moyenne globale n'a jamais été aussi haute.

Le réchauffement climatique est trop rapide.

L'activité humaine déséquilibre le réchauffement naturel climatique.

Question 5

A quand remonte le bouleversement climatique actuel ?

Au XIXe siècle.

Au XVIe siècle.

au XVIIIe siècle.

Question 6

Quelle sont les conséquences principales de l'impact de l'Homme dans le réchauffement climatique ?

Les espèces n'auront pas le temps de s'adapter au nouveau climat.

La température augmente trop rapidement.

L'air manquera bientôt d'oxygène.

L'impact de l'Homme se traduit par le rejet des gaz à effet de serre dans les industrie et les cultures.

L'Homme émet en ce moment beaucoup trop de gaz à effet de serre qui accélère le processus de réchauffement climatique : son rythme n'est plus naturel, et les espèces vivantes n'auront pas le temps nécessaire de s'adapter à cette hausse rapide pour leur organisme.

Question 7

Pour le futur, il est impératif :

D'agir pour contrôler les rejets de gaz à effets de serre causés par l'Homme.

De prévoir des moyens de survie pour les populations humaines, animales et végétales les plus sensibles.

De motiver les pays dans le monde de prendre des précautions pour limiter le rejet de gaz à effets de serre.

Tout est encore à faire !