Cours Absorption intestinale et nutriments
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Une ou plusieurs réponses possibles par question.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Après l’absorption des nutriments dans le sang, au niveau de l’intestin grêle :

Ceux-ci restent éternellement dans le sang.

Les nutriments sont distribués aux organes du tube digestif.

Les nutriments sont distribués à l’ensemble des organes.

Les nutriments traversent de nouveau la paroi intestinale, pour rejoindre le tube digestif.

Question 2

La majorité des nutriments, une fois qu’ils ont traversé la paroi intestinale :

Sont temporairement stockés dans le pancréas.

Sont temporairement stockés dans le foie.

Sont temporairement stockés dans le cœur.

Sont distribués directement aux organes.

Question 3

Le stockage des nutriments dans le foie permet :

De constituer des réserves d’énergie en cas d’effort, notamment pour les glucides.

De détoxifier les nutriments.

De mieux distribuer ensuite les nutriments aux autres organes.

D’augmenter le débit sanguin.

Le foie stocke des nutriments, mais permet également de purifier le sang porteur des nutriments en éliminant des substances toxiques.

Question 4

Après le foie, le sang passe par le cœur où :

Il est expulsé dans la circulation générale, et va approvisionner l’ensemble des organes.

Il sort ensuite riche en nutriments.

Il sort ensuite pauvre en nutriments.

Il sort ensuite riche en oxygène.

Le cœur expulse non seulement par l’artère aorte un sang riche en nutriments, préalablement filtré par le foie, mais également un sang riche en oxygène. Le sang qui arrive ainsi aux organes les approvisionne donc en nutriments et en oxygène.

Question 5

Les lipides en partie :

Passent par la voie sanguine.

Passent par la voie de la lymphe.

Sont stockés dans les muscles.

Rejoignent la circulation générale sans passer par le cœur.

Une partie des lipides passe par la voie sanguine, mais une autre passe par la voie de la lymphe ou voie lymphatique, pour rejoindre directement le cœur, puis la circulation générale.

Question 6

Les réserves de nutriments :

Permettent de conserver des nutriments pour les moments de jeun.

Permettent de conserver des nutriments pour les moments d’efforts.

Sont superflues.

Permettent de réduire les besoins alimentaires de l’individu.

Les moments de jeun sont les moments où on ne mange pas, par exemple pendant la nuit.

Question 7

Les protéines, de la famille des protides :

Peuvent être facilement stockées.

Ne peuvent pas être stockées.

Le corps ne peut pas stocker de protides.

Il y a un besoin quotidien de protéines.

Le corps peut stocker des protides mais seulement sous formes d’acides aminés, qui sont issues de la transformation chimique par le corps des protéines. Il n’y pas cependant de réserves directes de protéines, d’où un besoin de consommer chaque jour des protéines.

Question 8

Le glucose, de la famille des glucides :

Ne peut pas être stocké.

Est stocké dans le foie.

Est stocké dans l’ensemble des muscles de l’organisme.

Est stocké sous forme de glycogènes.

Le glycogène est un assemblage de plusieurs glucoses.

Question 9

Les acides gras, de la famille des lipides :

Ne peuvent être stockés.

Sont stockés dans le tissu adipeux.

Sont stockés dans l’ensemble des muscles de l’organisme.

Sont stocks sous formes de triglycérides.

Les triglycérides sont un assemblage de plusieurs acides gras.

Les acides gras peuvent être stockés dans le tissu adipeux, ce qui constitue notre graisse, qu’on appelle parfois cellulite.

Les lipides et les glucides sont donc bien les nutriments qui constituent nos réserves d’énergie.

Question 10

Le corps stocke alors :

Seulement les nutriments.

Également le fer.

Également des vitamines.

Également des minéraux.

L’ensemble des nutriments.

Outre les glucides et lipides, le corps stocke également le fer, dans le foie ; des vitamines, dans les graisses ; des minéraux (le calcium et le magnésium) dans les os.

Si cependant ces molécules sont présentes en trop grande quantité dans l’organisme, il y a un risque de toxicité élevé : on peut tomber malade.