Cours Vaccination et mémoire immunitaire
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L'énoncé

Remplir le QCM suivant pour vérifier ses connaissances sur les expériences de Pasteur quant à la vaccination. 


Tu as obtenu le score de


Question 1

Dans les années 1880, Pasteur réalisa des expériences sur une maladie d'origine bactérienne. Il découvrit ainsi le principe qui lui permis plus tard de mettre au point le premier vaccin. Quelle était cette maladie ? 

Il s'agissait de la grippe aviaire. 

Il s'agissait de la rage canine. 

Il s'agissait du choléra des poules. 

Question 2

Pasteur cultivait des bactéries virulentes du choléra des poules dans un grand pot qu'il nommait "bouillon". Il réalisa son expérience en 3 étapes. La première étape consistait en l'injection du bouillon neuf de bactérie virulentes aux poules et de constater leur mort deux jours plus tard. En quoi cette étape constituait-elle le témoin de son expérience ? 

Cette étape ne constitue pas un témoin de l'expérience car Pasteur avait injecté des bactéries virulentes aux poules : il n'observait donc pas le comportement naturel de celles-ci. Leur mort n'était pas naturelle mais avait été provoquée. 

Cette étape constitue un témoin de l'expérience car elle permettait de prouver le comportement naturel des poules face aux bactéries virulentes : elles mouraient du choléra en deux jours. 

Cette étape constitue un témoin de l'expérience car elle permettait à Pasteur de vérifier qu'il cultivait bien les bonnes bactéries. 

Question 3

La seconde étape de l'expérience de Pasteur constituait en l'injection du bouillon vieilli de bactéries aux poules. Qu'observait-il alors ? 

Les poules mouraient au bout, non pas de 2 jours, mais de 3 voire 4 jours. Les bactéries plus âgées étaient en effet plus lentes à agir du fait de leur vieillesse. 

Les poules survivaient. En effet, du temps s'étant écoulé, les bactéries avaient eu le temps de se multiplier et plusieurs générations s'étaient succédées, au cours desquelles elles avaient muté, perdant leur activité pathogène. 

Les poules mouraient au bout de 2 jours. En effet, bien que du temps se soit écoulé, les bactéries s'étaient simplement multipliées sans que leur activité pathogène n'en soit affectée. 

Question 4

Quelle était la dernière étape de l'expérience de Pasteur ? 

Pasteur injecta du bouillon de bactéries virulentes aux poules auxquelles il avait précédemment injecté du bouillon vieilli de bactéries. Elles survécurent. 

Pasteur injecta du bouillon de bactéries virulentes aux poules auxquelles il avait précédemment injecté du bouillon vieilli de bactéries. Elles moururent du choléra au bout de 2 jours.

Pasteur ré-injecta une semaine plus tard du bouillon de bactéries virulentes aux poules qui avaient survécu à une première injection. Elles survécurent une nouvelle fois. 

Question 5

Quel est le principe de la vaccination découvert notamment grâce à ces expériences sur le choléra des poules ? 

La vaccination consiste en l'injection des pathogènes virulents en très petite quantité pour stimuler le système immunitaire de manière à nous protéger plus efficacement contre ces pathogènes à l'avenir. On dit que la vaccination est immunogène.

La vaccination consiste en l'injection des formes non virulentes d'un pathogène (pathogènes morts, fragments, etc.) de manière à stimuler notre système immunitaire pour que l'on se protège mieux de la forme pathogène à l'avenir. On dit que la vaccination est immunogène.

Cela a permis de montrer que la vaccination n'était efficace que pour des maladies d'origine bactérienne.