Cours Stage - Conduites à risque et système nerveux

Exercice - Effet de l'alcool sur le système nerveux

L'énoncé

Document 1 : Evaluation de la réaction et du freinage d’un conducteur sous emprise de l’alcool

Alcoolémie (g/L)

Distance de réaction (m)

Distance de freinage (m)

0

15

15

0,5

20

15

1

30

15

 

Document 2 : Potentiels d’action du message nerveux avec ou sans prise d’alcool

02c0144c5bd39e293d109b3db92301e575207868.png 


Question 1

Donnez la définition de l’alcoolémie.

L’alcoolémie c’est le taux d’alcool présent dans le sang suite à son ingestion. Elle est souvent exprimée en g/L.

Question 2

D’après le document 1, quel(s) paramètre(s) varie(nt) en fonction de l’alcoolémie ?

On remarque que la distance de réaction augmente avec l’augmentation de l’alcoolémie. Par contre la distance de freinage reste la même avec ou sans alcool.

On vous demande d’interpréter le tableau avec les résultats inscrits.

Question 3

Expliquer brièvement ce que représente le document 2.

Ce sont des graphiques représentant des potentiels d’action selon que l’individu soit sous l’emprise d’alcool ou non. On remarque le moment de la stimulation nerveuse, puis, le potentiel d’action sous forme de pic.

Aidez-vous du titre. Que représentent ces graphiques ?

Question 4

A quel moment se produit ce phénomène dans le fonctionnement normal de l’organisme ? Expliquer le principe.

Le potentiel d’action est dû à une variation de la tension de la membrane du neurone. Il y a d’abord une dépolarisation de la membrane (ascendance du pic) puis une repolarisation de la membrane (retour vers un potentiel de repos). On les retrouve toujours, lorsqu’il y a transmission de message nerveux au sein de l’organisme, lorsque le neurone est stimulé.

 

On vous demande ce qu’est un potentiel d’action et quand est-ce que cela se produit dans l’organisme.

Question 5

D’après le document 2, justifier l’influence qu’a l’alcool sur le cerveau et le système nerveux en général.

On remarque que lorsque le conducteur est alcoolisé, son potentiel d’action, et donc le message nerveux, présente un retard de 2ms. Cela nous prouve que les neurones sont atteints par la consommation excessive d’alcool.

En effet, lors de la prise d’alcool ce n’est pas seulement le cerveau qui a des difficultés à interpréter les actes (voir doc. 1) mais également les neurones qui ont des problèmes à transmettre correctement l’information nerveuse.

Utilisez l’échelle qui vous est proposée sur le document. Interprétez les graphiques.