Cours L'évolution des espèces
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L'énoncé

Cocher la bonne réponse. 


Tu as obtenu le score de


Question 1

Le peuplement de souris de l’île de Madère vient :

D’une arrivée de Vikings (10 000 ans).

D’une arrivée portugaise (500 ans).

De deux vagues de peuplement : une arrivée de Vikings (10 000 ans) et une arrivée portugaise (500 ans).

Le peuplement de souris sur l’île de Madère vient de deux vagues de peuplements : l’une datant d’il y a 10 000 ans avec l’arrivée de bateaux Vikings sur l’île, l’autre il y a 500 ans avec l’arrivée de portugais apportant aussi des souris.

Question 2

Au départ, les souris se sont réparties :

Uniformément sur la surface de l’île.

Lorsque les souris arrivent sur l’île, elles se répartissent uniformément sur l’île, selon le lieu d’arrivage des colons.  

Autour de l’île.

Au centre de l’île.

On parle de la répartition tout de suite à l’arrivée des souris sur l’île.

Question 3

Par la suite, les souris se sont réparties :

Uniformément sur la surface de l’île.

Autour de l’île.

L’île est montagneuse et les souris se sont réparties alors sur le tour de l’île, en 6 populations isolées.

Au centre de l’île.

On veut connaître l’évolution de la répartition des populations de souris sur l’île.

Question 4

Lorsque l’on fait se reproduire les souris des différentes populations ensemble, on obtient :

Des souris stériles.

Les souris des différentes populations isolées peuvent se reproduire ensemble mais ne peuvent pas avoir de descendance fertile : les hybrides sont tous stériles. Cela est dû aux caryotypes qui sont différents également.

Des souris fertiles.

On ne peut pas les faire se reproduire ensemble.

Question 5

La spéciation c’est :

La formation de clones d’une espèce mère permettant de multiplier les membres de cette espèce.

La formation de mutants de l’espèce, permettant d’avoir une multitude de phénotypes et génotypes tous différents. 

La formation à partir d’une espèce mère d’une ou plusieurs espèces qui se ressemblent mais ont tout de même leurs caractéristiques propres et dont la descendance ne sera plus fertile.