Cinquième > Français > Boost Français > Boost Français - Le récit de voyage

BOOST FRANÇAIS - LE RÉCIT DE VOYAGE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le récit de voyage

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Auteurs et dates

 

Le plus ancien auteur de récits de voyages en langue française est Marco Polo. Il a un nom italien, mais il écrit en français. Il décrit son voyage jusqu'en Chine, puisque c'est un marchand de Venise qui suit les routes commerciales pour pouvoir faire du commerce, notamment vendre de la soie. Ce marchand rencontre beaucoup de gens pendant son voyage, il voit des choses extraordinaires et intitule son livre Le livre des merveilles. Il s’agit d’un ouvrage du Moyen Âge qui nous fait découvrir des plantes étranges et des animaux bizarres.

Autre auteur connu : Jean de Léry. C'est un auteur de la Renaissance, du XVIe siècle. Il a écrit pendant les guerres de religion qui se déroulaient en France. Il part essayer de s'installer au Brésil, où il va également voire des choses qui vont l’étonner et l’intriguer. Il en fait un récit dans lequel il livre son expérience à ceux restés en France, qui n'ont jamais quitté leur pays natal. Par exemple, il décrit les poissons volants qu'il aperçoit durant la traversée vers le Brésil, qui sont pour lui une curiosité.

On peut citer Bougainville, qui écrit au XVIIIe siècle. Il part dans les îles du Pacifique, et notamment à Tahiti. Cette île lui apparaît comme paradisiaque et il identifie un certain nombre de plantes qui n'existent pas en France ou en Europe. Il va notamment donner son nom à l'une de ces plantes : le bougainvillier.

Enfin, on peut citer Nicolas Bouvier, auteur du XXe siècle. Contrairement aux autres, il ne fait pas un récit de voyage sur un pays qu'il découvre, mais un récit de voyage sur des pays d'Europe qui sont assez peu fréquentés. Il fait un voyage en Grèce, en Turquie, dans les Balkans, et il va jusqu'au Moyen-Orient, dans des conditions difficiles, puisqu'il part avec un ami dans une vieille voiture. Il fait le récit de ce cheminement à travers les problèmes mécaniques, les pannes, les rencontres des gens et les aléas du voyage.

 

II. Caractéristiques du récit de voyage

 

- Il y a beaucoup de descriptions. Le récit de voyage est forcément une histoire qu'on raconte, une narration. A l'intérieur de cette narration, on montre des choses extraordinaires qui sortent de ce dont on a l'habitude de voir. On les décrit, on prend le temps de donner leurs caractéristiques. Par exemple, on donne une description précise des objets ou des gens. Parfois, on peut aussi donner une description morale des personnes rencontrées, quand leur comportement est très différent de ceux des gens du pays d'origine.

- On axe le récit sur le merveilleux, le fait que l'on est face à des choses extraordinaires, qui semblent merveilleuses, c'est-à-dire dignes d'admiration : c’est le sens étymologique de merveilleux. On admire des choses inconnues, étonnantes, cela implique la présence du vocabulaire de l'étonnement : « s'étonner, étonnant » et de l’irréel : « surnaturel, extraordinaire ». Ce sont des termes qu'on retrouve dans ces récits de voyage, au moment de descriptions d'éléments merveilleux.

- Ce sont des récits qui apportent un témoignage, une expérience, et donc qui sont écrits à la première personne du singulier. Marco Polo, Jean de Léry, Bougainville ou Nicolas Bouvier prennent la parole en leur nom et utilisent le « je ».

 

III. Récits de voyage inventés

 

On peut ajouter qu'il existe des faux récits de voyage : des auteurs ont décidé de raconter des histoires sous forme de récit de voyage, il font semblant de raconter un voyage, mais ils ne l'ont pas fait. Parfois, ce sont même des personnages qui font ce voyage inventé.

Deux auteurs ont écrit des ouvrages de ce type :

- Diderot, qui a inventé la suite du récit de voyage de Bougainville et l’a appelé Le supplément, pour faire le supplément au voyage de Bougainville.

- Montesquieu, qui a écrit des lettres regroupées dans le roman Lettres persanes, dans lesquelles il invente le voyage de deux habitants de la Perse en France, pour montrer la différence entre les deux pays.