HISTOIRE-GÉOGRAPHIE


L’histoire politique de la France dans les années 1800 est extrêmement compliquée. La France a connu une restauration de la monarchie, puis une brève aventure républicaine entre 1848 et 1852. Or nous avons affaire ici à un nouveau régime : le Second Empire, qui dure de 1852 à 1870.

Pourquoi le Second Empire ? Parce que c’est un régime porté par un Bonaparte, et que Napoléon Bonaparte était le fondateur du Premier Empire qui prend fin en 1814-1815.

 

I. Un régime autoritaire

 

A. Napoléon III

Napoléon III est une synthèse de toutes les tendances politiques que l’on a pu constater au XIXe siècle. Il est à la fois proche de l’expérience impériale de son oncle, (c’est le neveu de Napoléon Ier). Mais aussi épris de certaines libertés et très intéressé à la question sociale. Il propose un régime d’ordre par certains côtés mais aussi un régime de progrès et d’avancées par d’autres côtés.

La personnalité de Napoléon III est très intéressante, c’est un aventurier, il a tenté des coups de force contre le régime monarchique de la Restauration, il a fait un séjour en prison, il a écrit une brochure sur l’extinction du paupérisme (pauvreté) et il bénéficie de l’image de son oncle. Il est élu en 1848 en tant que premier président de la République, de cette très brève République de 1848 à 1852.

C’est par un coup d’État, en fait en deux temps, que Napoléon III impose son pouvoir. D’abord en obtenant en décembre 1851 le prolongement de son mandat présidentiel et quelques mois plus tard, en novembre 1852, en obtenant la dignité impériale. La France redevient un empire à partir de ce moment.

 

B. Des pouvoirs concentrés, un régime personnel

Les pouvoirs sont concentrés entre les mains de l’empereur. Il existe un corps législatif mais qui ne représente plus vraiment la souveraineté de la Nation et qui est en grande partie vidée de sa substance. Les députés de ce corps législatif doivent, par exemple, prêter serment à l’empereur.

C’est un régime moderne puisqu’il essaie d’établir un rapport direct entre l’empereur, le chef du pouvoir exécutif et la Nation, qui approuve en général ce qu’il a décidé par plébiscite (forme de référendum).

C’est un régime de renforcement de l’administration (dans la tradition de Napoléon Ier) avec un rôle important accordé aux préfets qui sont les représentants du pouvoir central dans les régions. Ces préfets sont incités &agra

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.