Première > Apprendre à apprendre > Mieux mémoriser pour réussir les contrôles > Se motiver à travailler

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Se motiver à travailler

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Il est parfois difficile de se motiver pour se mettre à travailler. Nous avons tous tendance à nous trouver des excuses pour expliquer des mauvais résultats ou un manque de motivation : « c’est la faute du professeur », « je n’ai pas le temps de réviser », « de toute façon, je ne comprends jamais rien ».

Mettons les points sur les i tout de suite : c’est toi qui tiens les rênes de ton cerveau et toi seul. Le tout est de trouver les clés qui vont permettre de te motiver et de prendre confiance en toi.

Nous t’invitons à prendre un peu de temps pour réfléchir aux deux questions suivantes (il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse) :

- Qu’est-ce qui me motive à travailler ? (parents, notes, curiosité, etc.)

- Qu’est-ce qui m’empêche de travailler ? (manque d’intérêt, sentiment d’incompétence, etc.)

En posant ces deux questions à de nombreux élèves, on s’est rendu compte que les élèves les plus démotivés étaient ceux qui interprétaient leurs échecs comme un manque de compétence, comme un manque de capacité intellectuelle. Ils baissent alors les bras et c’est la spirale de l’échec. À l’opposé, les élèves qui sont très motivés et qui aiment apprendre sont ceux qui ont plus confiance en eux, qui aiment se lancer des défis. Ils sont souvent très curieux. Ils arrivent à surmonter leurs difficultés grâce à la persévérance, à de l’organisation et surtout à la recherche du plaisir que la réussite leur procure.

À quelle catégorie d’élèves t’identifies-tu le plus ? Si c’est la première catégorie, on te conseille de bien suivre les conseils qui vont suivre pour reprendre confiance en toi et retrouver le goût d’apprendre.

 

Conseil n°1 : ne plus redouter l’erreur

L’erreur est un mot terrifiant et honteux pour la majorité d’entre nous. Pourtant, sans erreur, pas d’apprentissage. Si tu ne fais pas d’erreur, c’est que tu n’as plus rien à apprendre. Souvent, les erreurs entraînent la démotivation et l’inaction de l’élève qui rejette son cours et ne veut plus le voir. Pourtant, c’est exactement l’inverse qu’il faut faire. Avec de l’aide si besoin, il faut essayer de comprendre d’où vient l’erreur. L’erreur est la plus belle opportunité pour apprendre et pour échanger avec les autres.

 

Conseil n°2 : croire en soi

La confiance en soi est due à de nombreux facteurs psychologiques que nous ne pouvons pas aborder ici. Voici tout de même trois conseils :

- Premièrement, n’oublie pas que ton cerveau est plastique : il peut apprendre en permanence. Il n’y a pas de fatalité, rien n’est défini à l’avance pour ton cerveau. Non, tu n’es pas idiot. Oui, tu es capable d’apprendre les mathématiques, les cartes de géographie, de coder en scratch. Tu peux tout faire, avec de la persévérance et du travail. Même si tu as des troubles de l’apprentissage, les chemins vont être plus compliqués, un peu moins directs mais ton cerveau est capable de les tracer.

- Deuxièmement, prend de la distance avec toutes les critiques négatives que tu pourrais avoir. Par exemple, « tu ne comprends jamais rien », « tu es nul », « tu n’es pas fait pour ça ». Des remarques malveillantes, tu en auras toute ta vie. Par des personnes jalouses, stressées, malheureuses ou juste maladroites. Autant apprendre à t’en détacher émotionnellement dès maintenant.

- Troisièmement, appuie-toi sur des personnes de confiance et bienveillantes, que ce soit la famille, les amis, les professeurs. Elles sauront t’aider, t’encourager et te valoriser.

 

Conseil n°3 : persévérer

La clé de la réussite, c’est la persévérance. Une mauvaise note ? On se retrousse les manches et on essaye de comprendre pourquoi on s’est trompé.

Envie de jouer plutôt que de travailler à la maison ? Au boulot et on garde les jeux comme récompense une fois les devoirs finis.

Un professeur qui est très ennuyeux et tu ne veux pas apprendre son cours ? C’est alors à toi d’aller chercher d’autres sources ailleurs sur le sujet pour bien comprendre. Tu peux aller sur des blogs, regarder des vidéos, lire des livres et d’autres choses qui sont plus intéressantes que ton professeur.

 

Conseil n°4 : travailler en groupe

Rien de mieux pour se motiver que de travailler à plusieurs. Travailler avec une ou plusieurs personnes permet de résoudre des problèmes complexes sans paniquer. Cela permet d’avoir une explication personnalisée ou d’échanger les points de vue, avoir une compréhension globale du sujet et être aussi valorisé.

 

Conseil n°5 : donner du sens

Sois curieux et crée des liens entre tes cours et tes passions. Lance-toi des défis comme avoir une meilleure note qu’untel, apprendre l’anglais pour négocier un voyage aux États-Unis cet été, etc.

Donne du sens à ce que tu apprends. À chaque objectif atteint, à chaque bonne note, profite du sentiment de fierté que cela te procure.

 

Conseil n°6 : s’organiser et créer des routines

Pour se motiver, il faut s’organiser. Il faut avoir des objectifs et des récompenses. Travailler à la dernière minute entraîne des mauvais résultats et donc un sentiment d’incompétence. Il faut donc anticiper et essayer de créer des routines avec des moments de travail, des moments de pause et de loisir. De la même façon, tu peux avoir des routines au quotidien (par exemple, dès que tu es dans les transports en commun, tu te connectes sur les réseaux, ou bien tu rentres chez toi et tu fonces vers le frigo de façon automatique). Il faudrait instaurer quelque chose comme cela pour se mettre au travail, pour que tu puisses t’y mettre sans effort et même sans y penser.

À l’inverse, si tu travailles beaucoup et te mets beaucoup de pression pour travailler tout le temps, n’oublie pas que ton cerveau a besoin de faire des pauses. Ce serait l’inverse ici : fais des routines pour te forcer à faire des pauses régulièrement.